Aquò d'Aqui

2021...

Aquò d'Aquí vous souhaite la meilleure année possible et sera aux côté de tous ceux qui défendent activement la transmission de notre langue d'oc.

A tous ceux qui ont fermé la porte de 2020 en criant “bon débarras, année de m…”, nous devons hélas le dire, 2021 risque de ne pas être meilleure pour la convivialité, et le retour de flammes économique brulera plus qu’il ne réchauffera. Désolé de ne pas être optimiste. Nous adorerions pourtant !

 


















            partager partager

Lei pòples premiers deis USA priorisan lei locutors de sei lengas per la vaccinacion


USA - La priorité de la vaccination contre la covid va aux locuteurs de certaines langues amérindiennes aux Etats Unis. Argument : "avec eux disparaitrait l'originalité de notre culture".



Photo XDR
Photo XDR

Dos pòples premiers deis Estats Units d’America an decidit de praticar la discriminacion positiva per lei locutors de sei lengas, segon lo Washington Post. Lei Cherokees en particulier an decidit d’un plan de vaccinacion donant la prioritat ai locutors, pas mai de dos mila, per una lenga que ja auriá perdut une granda part de sa riquesa amé sei locutors.

 

Ansin de John Ross, traductor dau Cherokee e un dei premiers vaccinats. Fin qu’ara vint Cherokees parlan la lenga serian mòrts de la covid.

 

Parlan una lenga iroquoiena, son venguts de la region dei grands lacs fin qu’en Carolina, puei siguèron deportats en Oklaoma per faire plaça ai cercaires d’aur vèrs 1830. serián aperaquí 220 000 e mai de cinc milions d’americans ne’n descendon.

 

Tot parier amé lei Lakotas de Standing Rock, en Dakota dau Sud, que vaccinan en prioritat lei 200 locutors d’aquela lenga sioana que ne’n compta pas mai de 6000 au totau.

 

Lei Navajo de l’Arizona dau Nòrd, elei, alestisson un sistèma parier de vaccinacion. Ja avian organisat lo provesiment d’aliments e d’autrei produchs per lei vielhs locutors, per fin d’evitar que se costejan en riscant d’agantar la covid. Monica Harvey, una ciutadana qu’aviá montat lo servici va ditz : “ la tradicion se passa d’un biais orau au nòstre, e perdre lei rèires es perdre de tròç monumentaus de nòstra cultura”.

 

Parlan una lenga atapascana, de la meme familha que de premiers abitants de l’oest dau Canada.


Vendredi 8 Janvier 2021
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dison que...

Légendes populaires de Provence

Une part de notre identité, celle de l'imaginaire populaire, nous est à nouveau restituée avec rigueur et avec cœur par Jean-Luc Domenge. Mais attention ! cette fois, particulièrement, l'ouvrage a besoin de votre concours pour naître.

Dans la Val Maire, dans cette Italie qui parle occitan, un dragon se mit en tête de tout dévaster. Un vrai psychopathe. Alors sur le conseil d’une habitante toute la communauté passa un cours d’eau, et se mit sous la protection de la fée de la rivière.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.