Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Le prix Robert Lafont à la Fondation Ethnologique de la Val d'Aran


BARCELONA. Créé en 2010, il récompense une personnalité ou un groupe qui a oeuvré pour la défense et la promotion de la langue occitane.



Photo Nùria B. DR
Photo Nùria B. DR
La Fondation pour le Musée Ethnologique de la Val d’Aran a reçu le Prix Robert Lafont, le 21 décembre à Barcelona, des mains de Santi Vila, le Conseiller à la Culture de la Generalitat de Catalunya.
 
La présidente Ròsa Salgueiro a rappelé que son association, fondée en 1973, avait notamment participé à la création du Musée de la Val d’Aran, qui est largement consacré au patrimoine linguistique, et qu’elle publie une revue, Tèrra aranesa.

Les habitants de la Val d'Aran, une vallée d'environ 9 000 habitants dans les Pyrénées espagnoles, parlent occitan. Leur idiome est reconnu en droits par la Generalité de Catalogne depuis 2010 et, sur le principe, un fonctionnaire catalan doit pouvoir répondre par écrit à toute demande rédigée en occitan aranès, que l'on peut rattacher à la variété dialectale gasconne.
 
Ce prix fondé en 2010 a été remis , les années précédentes, à Pèire Bec, Jacme Taupiac et Felip Gardy. Il l’est pour la première fois à un collectif.

Lire aussi le communiqué de la Généralité de Catalogne

Samedi 24 Décembre 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dans ce numéro d'avril du mensuel Aquò d'Aquí

Dison que...

Irresponsables !…

Le confinement de Paris a entrainé un véritable exode, et parmi ceux qui partent certains diffuseront le covid partout, sans être qualifiés d’irresponsables. Mais les carnavaliers marseillais, eux, le sont assurément...

Que son irresponsables, aquelei Marselhés ! Fa dos mes èran seis elegits, demandant concertacien a l’Estat avans tota decisien, qu’èran dichs com’aquò per lo baile dei redaccions de l’Express, l’omnipresent televisuau Cristophe Barbier.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.