Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Le maire d'Orange : "virez moi la!"


Jacques Bompard supporte mal son opposante du Partit Occitan, Anne-Marie Hautant. Il a appelé les policiers communaux fin septembre à l'expulser du Conseil Municipal d'Orange.



Anne-Marie Hautant est la principale opposante au maire Jacques Bomberd (photo MN)
Anne-Marie Hautant est la principale opposante au maire Jacques Bomberd (photo MN)
"Virez moi la!" C'est de cette façon que le maire d'Orange, Jacques Bompard (élu en 1995 sur une liste Front National) a traité, fin septembre son opposante principale, Anne-Marie Hautant, du Partit Occitan.

"un beau moment de démocratie!" a commenté en direct cette dernière, demandant aux policiers, visiblement gênés, de ne pas la toucher.

"Fermez là !" lui avait intimé le maire de la ville du nord Vaucluse, avant de demander aux policiers communaux de l'expulser du conseil municipal alors en sséance plénière.

La vidéo présentée par le Partit Occitan a eu un succès certain, vue 50 000 fois via daily motion entre le 26 et le 29 septembre 2013.

Mercredi 2 Octobre 2013
Michel Neumuller





1.Posté par morelli jean marc le 04/10/2013 23:23
Le Vieux chef de parti FN, de Monsieur le Maire, avait été filmé, et passé sur les chaines de télévision, bousculant sévèrement une Députée, qui criait aux secours....Mes enfants en furent terrorisés...D'aucun doivent se souvenir de ces images terribles....Pauvre France avec des élus pareils...Comment inculquer aux jeunes qui attaquent tout et n'importe quoi. N'y proun d'estre colonisa....

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí de novembre laboure en occitan

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.