La Setmana naufragée ?

L'unique média papier entièrement en occitan dépose son bilan. Les soutiens publics "naturels" de La Setmana lui ont fait défaut. Le drame interroge tout le régionalisme. Mais trouvera-t-il les réponses ?

Acteur majeur et porte-voix de la préoccupation occitaniste depuis 1994, date de sa création sous forme coopérative, la société Vistedit et sa figure de proue, l’hebdomadaire La Setmana, tirent le rideau.






            partager partager

Le Serpent d’étoiles à Mallefougasse


MALLEFOUGASSE. Tiré de l’œuvre de Giono, ce spectacle sera donné, partiellement en provençal, dans les lieux mêmes où les situe le roman, grâce aux habitants qui accueillent les artistes et préparent les lieux.



Mallefougasse, en médaillon Patrick Claude (photo XDR)
Mallefougasse, en médaillon Patrick Claude (photo XDR)
L’homme se doit d’entendre les chants de la nature et d’être en harmonie avec celle-ci. C’est le thème de ce roman de Giono, publié au début des années 1930, qui culmine lors d’une assemblée de bergers, dans la « Vallée de Mallefougasse », au pied de la montagne de Lure, en Haute-Provence.
 
Or c’est précisément là que l’histoire, adaptée à la scène par Montserrat Tinto-Espelt, sera rejouée le 23 juin prochain, grâce à la petite équipe bénévole qui déjà l’a représentée à Aix-en-Provence en novembre dernier, et à la bienveillante convivència des habitant de la petite commune rurale.
 
« Le village n’est pas bien peuplé, quatre cents personnes au plus, et quatre associations locales qui se sont entendues pour réussir ce moment » souligne Patrick Claude, le président de l’une d’elle, Au pied du mur .
 
Les habitants logeront les interprètes, et le public est invité à se rendre au village le 23 juin en début de soirée.
 
L’assemblée des bergers sera-t-elle interprétée à la lueur d’un feu de camp ? Cela serait conforme au roman, mais reste à voir avec les services d’incendie.
 
Le spectacle de Montserrat Tinto-Espelt, qui longtemps programma à Aix les saisons du café-théâtre la Fontaine d’Argent, fait appel à deux reprises à la langue occitane : « une fois je lis, et une autre je chante » souligne Magali Bizot, écrivaine et chanteuse d’expression occitane.
 
Le public est invité à donner 5€ pour couvrir les frais de l’initiative ; et s’il donne plus, la vie associative locale sera un peu plus riche.
 
Renseignements au.pied.du.mur.04@gmail.com

Mercredi 14 Juin 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Le Québec et ses enjeux linguistiques et sociaux
Dison que...

En finala Beart espòutisse Charpin

Andrieu avait invité des gens de culture pour le désastreux match OM-Atretico...

En finala Beart espòutisse Charpin
Avieu convidat de colègas cinefiles e amoros de la cançon francesa pèr assistar a la finala OM-Atletico davant mon escran plat. Es rede 3 a 0, dona pas lo rebat dau debanament dau rescòntre.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.