Aquò d'Aqui


La Langue d’Oc
dans le parler d’aujourd’hui

Connaissez-vous la signification de cette expression ?


Et patin coufin * :

A - n'oublie pas tes patins ni ton couffin
B - etcetera
C - coucou je suis là (expression enfantine)


Répondre


Qu'es aquò, qu'es aquò ? (6)

Les devinettes d'Andrieu Lagarda, en languedocien, sont un modèle de finesse.Vous essayez de trouver... et vous nous écrivez la réponse.


Vaquí la devinalha dau jorn

Qu'es aquò, qu'es aquò ? (6)

Mai li tiran
sus la garganta
 e mai canta


Qu'es aquò ?



 














            partager partager

Le Parc du Ventoux écrira provençal




CARPENTRAS. Le projet de charte du futur PNR fait explicitement référence à la protection-valorisation du provençal. Le Syndicat Mixte de préfiguration en publie déjà dans ses documents.



Les propositions de logo soumises au public (photo XDR)
Les propositions de logo soumises au public (photo XDR)
L'enquête publique pour la charte du futur Parc Naturel Régional du Ventoux, neuvième de Provence, s'est terminée le 14 juin dans les trente neuf communes de cette entité où la plupart des maires se sont trouvés d'accord.

Créé voici un an le projet inclut la valorisation de la langue d'oc, "c'est une volonté des publics que nous avons consultés, avec quelques maires très impliqués" souligne Anthony Roux, agent du Syndicat Mixte de Préfiguration, spécialisé dans la valorisation de la biodiversité, qui pour lui est tout aussi culturelle que végétale ou animale.

le projet de charte prétend "lutter contre l’uniformisation de la culture locale". Et pour cela il faut, toujours dixit la charte, favoriser "la médiation artistique, la sauvegarde de la langue provençale, l’interprétation des patrimoines, l’éveil des jeunes à la culture du territoire."  

Le Syndicat Mixte, installé à Carpentras et présidé par Alain Gabert, le maire de Monieux, diffuse déjà ses documents avec des titres en provençal, et quelques textes traduits, toujours en graphie mistralienne. L'équipe assure prendre le conseil d'artistes d'expression provençale et d'enseignants de langue d'oc du territoire. 

Cette semaine le public a été invité à donner son avis sur le logo du futur parc, qui lui aussi est décliné en provençal. Une première version comportait une faute malheureuse : "Pargue dòu Ventour" (Parc du Ventoux en deuil), mais a été corrigée grâce à la perspicacité d'habitués des réseaux sociaux, pour retrouver son nom véritable : "Pargue dóu Ventour" (Parc du Ventoux).

Plus dans notre magazine d'été

Aquò d'Aquí de l'été 2019 vous proposera un article complet sous l'angle du provençal dans le projet de PNR du Ventoux. Abonnez-vous vite ! Il est temps de vous aider à nous aider à valoriser et populariser notre langue minoritaire.

Mercredi 19 Juin 2019
Michel Neumuller





1.Posté par tautil gerard le 21/06/2019 08:48
Vinturi (Ch. Rostaing) e non "Ventor, un francisme de mai.

(Cf. Mon darrier libre qu'es a d'èstre publicat per ADOc 48 : "Toponymie Cévenole- Ventalon-en-Cévennes".

Ven-/ Vin- son de racinas p-i-e oronimicas.

Amistat
GT

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Votre numéro d'été invite à respirer
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.