Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

Laïcitat regionala sota l’agach de Dieu


Les associations qui prétendent à une subvention régionale devront désormais signer une charte « du respect des valeurs de la République ». Et afficher le préambule de la Déclaration des Droits de l’Homme.



le Conseil régional en séance plénière le 8 avril (photo MN)
le Conseil régional en séance plénière le 8 avril (photo MN)
Pas la pena de s’escondre darrier son pichon det, la mesura que vènon de votar lei conselhiers regionaus dèu visar d'associaciens musulmanas o que fan mestier d’organisar la vida d’immigrats segon d’autrei valors supausadas.

La Regien Provença Aups e Còsta d'Azur, seguent l’anóncia de son novèu president LR, a adoptat divèndres l’obligacien, per leis associaciens subvencionadas, de signar una charta « dau respect dei valors de la Republica ».
 
Dins l’expausat dei motius, lo rapòrt pensa dever rementar que lo Consèu Regionau Provença « representa lei valors republicanas » de la Constitucien de 1958  : « La França es una Republica indivisibla, laïca, democratica e sociala. Assegura l’egalitat davant la Lèi de totei lei ciutadans sens destriament d’origina, de raça o de religien ».
 
La charta regionala, li faudrà soscriure, ais associaciens « que sollicitan lo concors de la collectivitat regionala » ditz encara l’expausat dei motius. Aquela « constituarà una pèça obligatòria dau dorsier de demanda de subvencien tau que definit per lo reglament financier ».

Paradòxe laïc

L’obligacien màger, en defòra de tota una tiera d’engatjaments tau que « lo respèct de la libertat de consciéncia » o la garantia « que lei sòcis pòrtan pèira ai projècts » de l’associacien… es la publicitat facha au Preambule de la Declaracien dei Drechs de l’Òme e dau Ciutadan : « Lei representants dau Pòple Francés, acampats en Assemblada Nacionala, considerant que l’ignorància, l’oblit o lo mesprés dei drechs de l’Òme son lei solas causas dei malurs publics e de la corrupcien dei Governaments, eca… » . Segur es pas inutil de va rementar.
 
Lo paradòxe rèsta qu’aquel afichage, que vòu promòure la laïcitat, deurà pasmens publicar l’ultima frasa dau preambule, qu’aquela declaracien se fai « en preséncia e sota leis auspicis de l’Estre Suprème ». Inch Allah !
Le texte fondamental, désormais aussi un sésame des subventions régionales (photo XDR)
Le texte fondamental, désormais aussi un sésame des subventions régionales (photo XDR)

Mardi 12 Avril 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.