Aquò d'Aqui


L'Union Européenne à l'épreuve de la Catalogne

Ni les Etats Européens ni l'Union Européenne ne disent fermement à l'Espagne qu'elle criminalise l'opinion démocratique. Que l'UE donne de la voix et défende ses valeurs face à un de ses membres, ou qu'elle admette qu'elle a perdu tout crédit politique.

Les lourdes peines que les juges espagnols ont infligé aux élus du Parlement Catalan et aux présidents d’Omnium Cultural et de l’Assemblée Nationale Catalane ne correspondent à aucun crime. Organiser un référendum pour l’autodétermination, poussé par la population elle-même et auquel se rendent près de trois millions de citoyens, soit une majorité d’électeurs, ne peut être un délit, mais une action qui honore les démocrates qui l’ont permise.

L'Union Européenne à l'épreuve de la Catalogne










            partager partager

La Talvera fait chauffer le soleil


Le quinzième disque du groupe languedocien a un côté rayon de soleil bienvenu dans l’hiver naissant.



Si nous ne nous trompons pas, voici le quinzième CD de La Talvera. Il tire son nom d’une expression de pastres tarnais, qu’on pourrait traduire par « soleil réchauffant », ce qu’espéraient les petits bergers, trop pauvres pour se payer une vraie cape.
 
Et, l’énergie étant à nouveau au rendez-vous, Céline Ricard, Daniel Loddo et toute la bande de musicologues en scène nous invite à nouveau à une sorte de balèti languedocien qui dit le pays, les activités, les heurs et malheurs d’une société qui ne s’exprime plus guère par la langue occitane que le groupe utilise.

Notons que la collaboration de La Talvera avec Silvério Pessoa continue. Le chanteur brésilien à la voix chaude intervient dans Minha Ciranda, dont on lui doit les paroles.

Cette collaboration avait donné voici quelques années un autre CD remarquable, Fòrrocitània. Là il nous parle, et bien d’Occitanie : « un país que se solelha entre mièg doas mars ».
 
Nous recommanderons particulièrement la fin du disque et le lumineux Al País Albigés, une invitation à y faire un petit tour « per i ausir roconar un vent cortés », e surtout « las fadetas jos la luna pè descauç ».Bon voyage !
 
Solelh solelhaire (L’autre distribution)

Mercredi 3 Décembre 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Aquò d'Aquí d'octobre arrive
Dison que...

Tarabast

Les affrontements entre policiers et manifestants en Catalogne sont nommés par les médias par l’équivalent de “chahut”. Mais derrière un mot c'est un monde complexe qui se dévoile...

A l’ora que s’acaran policiers e manifestants catalans, que s’acarnan lei governants espanhòus a afèblir lei drets d’aqueu país qu’a votat lo 17 d’octòbre de 2017 per son independència, la paraula que s’impausa pertot, dins lei medias dau Principat, es “Aldarulls”.

Tarabast


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.