Aquò d'Aqui


La Langue d’Oc
dans le parler d’aujourd’hui

Connaissez-vous la signification de cette expression ?


Et patin coufin * :

A - n'oublie pas tes patins ni ton couffin
B - etcetera
C - coucou je suis là (expression enfantine)


Répondre


Qu'es aquò, qu'es aquò ? (9)

Les devinettes d'Andrieu Lagarda, en languedocien, sont un modèle de finesse.Vous essayez de trouver... et vous nous écrivez la réponse.


Vaquí la devinalha dau jorn

Qu'es aquò, qu'es aquò ? (9)
Lo cap au solèu
e los pès dins l'aiga.


Qu'es aquò ?



 














            partager partager

La Talvera fait chauffer le soleil


Le quinzième disque du groupe languedocien a un côté rayon de soleil bienvenu dans l’hiver naissant.



Si nous ne nous trompons pas, voici le quinzième CD de La Talvera. Il tire son nom d’une expression de pastres tarnais, qu’on pourrait traduire par « soleil réchauffant », ce qu’espéraient les petits bergers, trop pauvres pour se payer une vraie cape.
 
Et, l’énergie étant à nouveau au rendez-vous, Céline Ricard, Daniel Loddo et toute la bande de musicologues en scène nous invite à nouveau à une sorte de balèti languedocien qui dit le pays, les activités, les heurs et malheurs d’une société qui ne s’exprime plus guère par la langue occitane que le groupe utilise.

Notons que la collaboration de La Talvera avec Silvério Pessoa continue. Le chanteur brésilien à la voix chaude intervient dans Minha Ciranda, dont on lui doit les paroles.

Cette collaboration avait donné voici quelques années un autre CD remarquable, Fòrrocitània. Là il nous parle, et bien d’Occitanie : « un país que se solelha entre mièg doas mars ».
 
Nous recommanderons particulièrement la fin du disque et le lumineux Al País Albigés, une invitation à y faire un petit tour « per i ausir roconar un vent cortés », e surtout « las fadetas jos la luna pè descauç ».Bon voyage !
 
Solelh solelhaire (L’autre distribution)

Mercredi 3 Décembre 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Votre numéro d'été invite à respirer
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.