Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

La Pujada occitano-catalane d'août est annulée


SALAU. La rencontre fraternelle occitano catalane, une jeune tradition de 33 ans, est annulée par mesure de sûreté en raison de la covid 19



La Pujada 2018. Cet été pas de montée (photo XDR)
La Pujada 2018. Cet été pas de montée (photo XDR)

« Depuis vingt trois ans nous partageons le pain, le fromage et les aspirations » déclare l’Aspic, l’association de Salau, en Ariège, qui avec d’autres propose depuis près d’un quart de siècle une rencontre à 2000 mètres d’altitude, la Pujada du premier dimanche d’août, dans les Pyrénées.

 

La rencontre, une fête en altitude au terme d’une randonnée qui voit deux groupes monter aux prés d’altitude de Salau, un du sud catalan, l’autre du nord occitan.

 

Bien entendu la crainte de favoriser un rassemblement potentiellement risqué en temps de pandémie explique la décision des organisateurs, le Cercle d’Agermament Occitano-Català (Caoc) de Barcelona, l’association Aspic de Salau, l’EMD d’Isil i Alòs, l’Associació dels Falaires d’Isil, et le Parc Natural de l’Alt Pirineu.

 

Enric Garriga, Jordi Carrera e d’autres Catalans e Occitans ont créé cette « trobada » en 1987, et leurs successeurs espèrent renouer avec cette jeune tradition dès l’été 2021.


Jeudi 9 Juillet 2020
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Jornalet cerca lo mejan de contuniar

Le journal occitan en ligne vend désormais des livres et reçoit des dons sur son site web

BARCELONA. Dans l’écosystème médiatique occitan, il y a bien peu de journaux d’actualité sociétale. Les maintenir relève du tour de force, et Jornalet, à Barcelona, propose à ses visiteurs d’acheter dans sa boutique en ligne pour tenir le coup. Laissons la parole au créateur et cheville ouvrière du Jornalet, Ferriol Macip Bonet.

Ferriol Macip Bonet, fondateur du Jornalet, qui fait un appel à dons et met en place la vente en ligne de livres en occitan (photo MN)

Jornalet se finança mai que mai amb la collaboracion de sos legeires. Nasquèt en març de 2012 gràcias a la generositat de dos mecènas que cresián al projècte, e tanben gràcias la publicitat institucionala de tres collectivitats importantas. Quant Jornalet nasquèt aviam previst qu’auriam pro de ressorsas publicitàrias, gràcias a la difusion del quotidian numeric. Mas, d’un latz, Google Ads acceptèt pas de publicar d’anóncias car son traductor automatic compren pas l’occitan.

 

 




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.