Aquò d'Aqui


            partager partager

La Metropòli aurà un sèti marselhés e enclavat


Le Palais du Pharo ne pourrait accueillir 239 élus et leur administration, alors que la Communauté Urbaine y siège déjà. Quant à y aller en transports collectifs…



239 élus et leurs collaborateurs à caser ici (photo MN)
239 élus et leurs collaborateurs à caser ici (photo MN)
Amé lo decret que fonda la Metropòli d’Ais-Marselha, publicat fa pauc, es oficiau, lo sèti de la Metropòli serà a Marselha.
 
E mai, serà au sèti actuau de Marselha Provença Metropòli, la comunautat urbana qu’acampa 33 ciutats, mai que deman serà ren qu’una cauquilha vueja.
 
Lo palau dau Faròt , onte s’acampan lei conselhiers metropolitan d’uei, devrà butar sei muralhas e espandir sei salas, bòrd que, se lei 120 elegits pòdon ara s’i assetar, deman que seràn 239, serà pas possible.
 
Pièger encara, lo palau bastit per Napoleon III a una polida vista sus la mar e lo Pòrt Vielh, sembla prestigiós, mai i anar autrament qu’amé la veitura es una escomessa .
 
 

Embarràs eternaus

Bastit sus una poncha avançada, es luenh de tot malhum de transpòrts colectius. Lo bus que l’i mena despuei lo Pòrt Vielh deu s’entraucar dins leis embarràs , eternaus dins aqueu canton dau centre vila. Lo metrò s’aresta a un km e lo tram passa encara mai luenh. Lo parcament d’automobilas, levat d’un parc privat pròche, es una orror.
 
Mai lo baile de la Metropòli, Jan-Claudi Gaudin, a son burèu au Palau dau Faròt, e tant pièger tant per l’actuau president de MPM, Guiu Tessier, pregat de suportar la situacien, coma per la presidenta dau País Sestian, Marisa Joissains-Masini, que rena segur de vèire que lo centralisme marselhés que denoncia es pereu simbolic.
S'ils y arrivent...(photo MN)
S'ils y arrivent...(photo MN)

Mercredi 9 Septembre 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

On vous parle des poétesses d'oc ?
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.