Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

L'impossible orari dei cors d'occitan

Appel à témoignages d'Aquò d'Aquí


UNE ENQUETE DE NOTRE MENSUEL. La loi précise désormais que les cours de langue régionale doivent se situer durant les "horaires normaux". Fini de choisir entre manger à midi et apprendre l'occitan ? Pas du tout ! Nous enquêtons sur cette discrimination. Enseignants, parents, vous témoignez ?



Partir à 15 heures le vendredi, ou suivre le cours d'occitan après deux heures de perme... (photo MN)
Partir à 15 heures le vendredi, ou suivre le cours d'occitan après deux heures de perme... (photo MN)

« La langue régionale est une matière enseignée dans le cadre de l'horaire normal des écoles maternelles et élémentaires, des collèges et des lycées »

 

Es ce que ditz la Lèi Molac, promulgada l’estiu passat, e aquò deuriá signar la fin deis « oras pebre  », aqueleis oraris de cors impossibles, que fan fugir leis escolans, per acompanhar lei collègas lo divèndres a 15 oras, o per manjar a la cantina a miegjorn puslèu que de faire lo cors d’occitan…

 

Nòstre jornau siguèt sensible a la question pausada per lei representants de la Felco a son ultime rendètz vos au ministèri de l’Educacion. Elei vòlon una politica d’ofèrta, lo ministèri respond que seguiriá una demanda sociala.

 

« Segur que se, amb aqueleis oraris, agotan lei cors de son effectiu, la demanda li serà jamai ! » que nos comenta un dei professors entrevistat dins lo quadre d’una enquista facha per nòstre numerò de fin d’annada.

 

« Amb una classa de dètz segur aurem pas tan de pes coma amb una de 25 au collègi » nos ditz una professora d’entre Albigés e Carcassonés, «  d’un autre costat au licèu amb lo « trònc comun » de la reforma Blanquer, lo monde s’esparpilha entre plen d’opcions e l’emplec dau temps vèn una orror per aquelei que devon lo formar ».

 

Adonc la Lèi seriá impossible de l’aplicar ? E sempre s’agotariá lo cors d’occitan… coma aqueu de latin, maugrat que lo coeficient siegue fin finala reauçat ?

 

De vèire dins nòstre numerò de decembre-janvier, coma leis ensenhaires acarats au problèma dison sa realitat, e dessenhan ja de possibles solucions.

 

Li portariatz pèira  ? Pron de vos faire conéisser per mèl , lo jornalista vos contactarà lèu.

 


Jeudi 4 Novembre 2021
Aquò d'Aquí




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dans l'Aquò d'Aquí de l'été...

Dison que...

Uno marcho di fierta countrariado

AVIGNON. Les Gay Pride sont faites pour que la diversité s’affiche, s’affirme, gaiement et en couleurs. Quittant le chantier de l’Oustau Prouvençau e Occitan de Sault, bientôt inauguré, Raphaël a participé à celle d’Avignon. Hélas ! Tout y a été contraint par des autorités locales qui semblaient vouloir, sans vouloir.

Rafaèl Cuny
Lou darrié dissate, tres de setèmbre, m'anère espaceja dóu coustat de la ciéuta papalo, qu'aviéu ausi que se ié debanavo la proumiero Gay Pride avignounenco, caminado di fierta.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.