Flambèu catalan

Les élections catalanes du 21 décembre ont à nouveau montré que la moitié de la population souhaite la République et le divorce avec l'Espagne. Elles signent la déroute de la catastrophique gestion de crise du pouvoir espagnol. Elles interrogent enfin tous les Européens sur la qualité de leurs propres démocraties.

Adonc vaquí l’ora dei resultats. E de se dire : « tot aquò per aquò !? ».






            partager partager

Fotovoltaïc : Ai Cigaletas l’energetician deu saber mai jonglar que cantar


PEYRUIS. En quatre ans, le prix de rachat garanti de l’électricité d’origine renouvelable a été divisé par quatre et les spéculateurs ont disparu de l’activité. Restent les plus vertueux, qui parviennent encore à « sortir » des projets, tels celui de Peyruis-Les Cigalettes. Mais il faut savoir jongler entre acteurs et amortissements.



Les Cigalettes, à Peyruis : 20 ha de panneaux et un agriculteur à installer (photo MN)
Les Cigalettes, à Peyruis : 20 ha de panneaux et un agriculteur à installer (photo MN)
Se pòu veire la montanha de Lura e se debanan lei bòscs de rores e d’euses a son pè, de còlas en vaus, pontuats de tèrras brunas. E au mitan, vaquí una illa negra que caufa au soleu d’octòbre.
 
Dins lei còlas pròchas de Peirueis e de la vau de Durença, l’ultim pargue solar vèn d’èstre inaugurat. La societat Boralex, que se desvolopa d’un latz au Canadà, e de l’autre en França, a menat lo projèct amb fòrça dificultats.
 
« Lei permés, es pron dificil de leis obtenir, e nos a faugut quatre ans per menar l’afaire… » que dirà lo director generau Euròpa de Boralex, Patric Decostre, amb una clinhada ais autoritats prefectoralas.
 
Mai es la Chambra d’Agricultura, premier, qu’a restancat aqueu projèct apareissut en 2008, que desvolopa uei sei panèus sus 20 ectaras au luec dich dei Cigaletas, onte 38 000 panèus solars s’espandisson per produrre amb una poténcia de 10 MW, l’electricitat de 2500 equivalents-fogaus.
 
« Venián de viure l’òrre d’autrei pargues, installats de l’autre costat de Durença, sus lo plan de Pueimeisson amb 200 ectaras de panèus solars en plaça d’aitant de tèrras destruchas sensa compensacions » que ditz Alan Robèrt. Aprofichèt un guinchet unic deis actors institucionaus d’aquelei Basseis Aups, per blocar l’afaire… e discutir.

Dau pastre ai vergiers

Patrick Decostre, le DG de Boralex, a inauguré le parc photovoltaïque des Cigalettes à l'issue de sept ans de labyrinthe administratif. (photo  MN)
Patrick Decostre, le DG de Boralex, a inauguré le parc photovoltaïque des Cigalettes à l'issue de sept ans de labyrinthe administratif. (photo MN)
Aqueu païsan ara retirat, aviá alora menat lei negociacions amb Boralex. Finalament se trobèt un acòrdi : « la societat cromparà doas tèrras pròchas, una de 2,5 ha e l’autra de 8,5, onte lei condicions d’aigatge seràn fachas per installar un agricultor que cultivarà de vergiers ».
 
Maugrat tot, una causa inquieta dins aquel afaire. A la Chambra d’Agricultura, degun a poscut nos dire çò que ne’n seriá, la Safer pensava que l’idèa èra abandonada, e se tractava au començament de l’activitat d’un pastre… Tant de dichas foscas ameritan un drech de perseguir… qu’utilizarem.
 
En veritat, entre lo moment que se lancèt lo projèct dei Cigaletas e aqueu de l’inauguracion, sèt ans an passat, e tot lo païsatge deis energias renovelablas a chanjat en França. En 2011, quand s’inaugurèt lei 200 ectaras de l’agençaire bèlga Solaire + sus la comuna dei Mès, lo prètz assegurat de l’electricitat renovelabla èra aut. A partir de 2012, aqueu baissarà mai que d’un còp. 

Mai dificil qu'aièr de faire crebar l'uòu ai projècts solaris

« Es estat devesit per quatre en quatre ans ! » que nos ditz un responsable tecnic de Boralex, « e devèm joglar amb la durada d’amortiment per èstre segurs d’aver un marge ». Aqueu mercat segur ara mai vertuós qu’aièr, obliga lei professionaus a estirar fins au moment que l’afaire vendrà beneficiari.
 
« La delegacion de servici, Boralex l’a per quinze ans, mai ne’n faudrà dètz-e-uech per nos faire ganhar d’argent ». Un biais d’èstre pus duradís qu’avans… o de faire massa : la societat avança tanben un autre projèct solar a Cruis, una comuna de l’adrech de Lura.
 
Solaire + , eu, aviá vendut sei drechs tre l’inauguracion de 2011. Èra mai una entrepressa financièra que d’energia, amb un gaubi melhor per l’especulacion que per la produccion d’electricitat.
A quelques kms de Peyruis, les 200 ha du parc des Mées, lui lancé alors que le prix de rachat d'EDF était quatre fois supérieur (photo MN)
A quelques kms de Peyruis, les 200 ha du parc des Mées, lui lancé alors que le prix de rachat d'EDF était quatre fois supérieur (photo MN)

Rédigé avec les suggestions lexicales du Service de la Langue Occitane (IEO-Paca)

Jeudi 26 Novembre 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí 302 chasse le sanglier !
Dison que...

"L’independencia de Catalonha mi fa pas pantalhar"

Gilbert Combe anime l'atelier de théâtre de l'Institut d'Estudis Occitans des Alpes-Maritimes. Il nous a adressé cette prise de position en décembre.

Quand leis Angles votèran per si desseparar d’Europa mi sentiguèri, coma dire, pas flame : un pauc malurós, un pauc deçauput, un pauc en colèra contra aquelei qu’avián causit  de virar l’esquina a la familha europenca e tot aquò tanben per leis anglés maluros, que volián restar  mé nosautrei. 


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.