Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

L'estage de Prouvençau Lengo Vivo: uno flamo que trantaio mai s'atudo pas


CHATEAUNEUF-DE-GADAGNE. En résidence à Châteauneuf-de-Gadagne (84), 30 adolescents et 12 animateurs ont profité de 4 jours d'immersion totale et festive dans la langue. C'est dans une perspective d'ouverture que le stage de provençal de Prouvençau Lengo Vivo revoit le jour.



Immersion totale linguistique mais avec le sens du loisir (photo AC DR)
Immersion totale linguistique mais avec le sens du loisir (photo AC DR)
Pèr Mateo, 11 an, « es l'escasènço de faire de rescontre nouvèu, que i a de gènt que s'interèsson de mai en mai au prouvençau ». Vèn de passa quatre jour emé la lengo d’O dins la bouco e dins l’auriho.

Aquel estage annuau Prouvençau Lengo Vivo s'èro arresta en 2013 per manco de mejan. L'assouciacioun epounimo, que l'ourganisavo despièi 2001, aguè grand plasé de reprene soun ativeta principalo.
 
Se la campagno de proumoucioun 2016 coumençè un pau plan-planet, l'interès pèr la lengo s'es pas atuda . Un mouloun de jouine de 11 à 19 an a counfierma soun desi d'investimen dins lou mantèn dóu prouvençau. « Se prougressan mai lèu em'aquel estage, es coumo se jougavian en aprenènt, e ço toujour en prouvençau » coustato Lucas, 14 an, vengu de Digno (04). 

La recerco de l'autre

L'estage recampo d'adoulescènt de la regioun à l'entour d'un prougramo festiéu e ludi. « Es pas un estage de danso classico, mai un estage de prouvençau : adounc acò valié lou cop » coumparo Mateo.
 
Un estrambord que se tradus pèr la recerco de l'autre. Segoun Lucas, qu'aprèn tambèn lou japounés em'un courrespoundènt sus lou web, lou fa d'èstre « en chourmo , parla 'mé d'àutri gènt d'àutri vilo » a rèn de vèire 'mé lou prouvençau « aprés en classo, estilò en man ».
 
Aquelo quisto de duberturo, PLV i tèn forço. « Chasque an, counvidan un group que canto dins soun parla, e esclusivamen dins soun repertòri » esplico Paulin Reynard, presidènt de PLV.
 
Ana en dela de la grafìo e dóu parla loucau, acò's un óujeitiéu de l'assouciacioun dins l'elabouracioun de soun estage. E ço, dins lou soucit d'alterna li tèmo e renouvela lis animacioun, pèr lis estagiàri abituau. D'aiours, quàuquis un devènon, mai tard, éli-meme animatour au sèn de la Chourmo !

Mai liuen que l'estage

Avec Paulin Reynard, président de PLV (photo AC DR)
Avec Paulin Reynard, président de PLV (photo AC DR)
Dóu cousta di jouine, l'estage s'apound i cous dóu coulège, mai basto pas. Lucas, éu, penso que faudrié « d'ativeta de sourtido 'mé lou coulège, ounte se poudrié parla en prouvençau ».

Dins l'ideau, voudrié aplica lou councèt de PLV is animacioun escoulàri. D'eitant mai que « pas tout lou mounde pòu veni à l'estage durant li vacanço, e pas tout lou mounde parlo la lengo ».
 
Aquéli jouvènt, éli, soun counsciènt que vuei uno dinamico prouvençalo assouciativo s'embrounco à uno inmoubileta istituciounalo. L'enjò, pèr éli, es que lis iniciativo coumo aquésti poscon subre-viéure, bord que n'an besoun.
 
Uno capitado que fau rèndre mai impatanto encaro pèr que la lengo siegue ausido. Quouro la flamo fara lou fiò...
 

Dimanche 10 Avril 2016
Amy Cros




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Jornalet cerca lo mejan de contuniar

Le journal occitan en ligne vend désormais des livres et reçoit des dons sur son site web

BARCELONA. Dans l’écosystème médiatique occitan, il y a bien peu de journaux d’actualité sociétale. Les maintenir relève du tour de force, et Jornalet, à Barcelona, propose à ses visiteurs d’acheter dans sa boutique en ligne pour tenir le coup. Laissons la parole au créateur et cheville ouvrière du Jornalet, Ferriol Macip Bonet.

Ferriol Macip Bonet, fondateur du Jornalet, qui fait un appel à dons et met en place la vente en ligne de livres en occitan (photo MN)

Jornalet se finança mai que mai amb la collaboracion de sos legeires. Nasquèt en març de 2012 gràcias a la generositat de dos mecènas que cresián al projècte, e tanben gràcias la publicitat institucionala de tres collectivitats importantas. Quant Jornalet nasquèt aviam previst qu’auriam pro de ressorsas publicitàrias, gràcias a la difusion del quotidian numeric. Mas, d’un latz, Google Ads acceptèt pas de publicar d’anóncias car son traductor automatic compren pas l’occitan.

 

 




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.