Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (14)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. quatorzième semaine.

Edité par l'Association pour l'Enseignement de la Langue d'Oc

L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .


















            partager partager

L’anti metropolisme seriá un argument electorau


Les maires du 13 opposés à la Métropole ont été réélus ou sont en position de l’être souligne l’Union des Maires des Bouches-du-Rhône. Ils couvrent tout l’éventail partisan de gauche à droite.



A crèire l’Union dei Cònsols dei Bocas-dau-Ròse, la contestacion de la Metropòli d’Ais-Marselha es un bòn mejan d’èstre reelegit au sieu. Son pòrtaparaula, lo premier cònsol de Mimet, ne’n seriá lo bòn exemple : Georges Cristianini siguèt elegit au premier torn amé mai de 77% dei vòtes dins sa comuna.
 
Candidata a z-Ais, la consola Maryse Joissains, despassava, ela, lei 37%, que ditz que serà un barri còntra Marselha. Tot parier per Daniel Fontaine, aqueu d’Aubanha. Michel Amiel, aqueu dei Penas-Mirabèu, siguèt reelegit amé quasi 60% dimenge passat. E va siguèt tanben Jean-Pierre Maggi, lo premier cònsol de Velaurs, amé 53,24%. E encara Guy Vidal a Grans amé 68%.
 
« Es pas perque la Lèi es votada que podrà èstre aplicada sens lei premiers cònsols » qu’a dit dins un comunicat le pòrtaparaula Georges Cristianini. Eu còmpta sus lo Conseu Paritari Territoriau de Projècts per faire ausir la vòtz deis elegits locaus opausats a la Metropòli.
Opposés au processus de métropolisation d'Aix-Marseille, ils ont été ou seront pratiquement tous réélus (photo MN)
Opposés au processus de métropolisation d'Aix-Marseille, ils ont été ou seront pratiquement tous réélus (photo MN)

Jeudi 27 Mars 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d’Aquí en mai

Dison que...

La ruralité a forte identité, l'oubliée des blocs politiques

La décentralisation c'est le thème que les candidats les plus en vue de la présidentielle ont mis sous le tapis. Et pourtant, c'est là que se concentrent problèmes et frustrations.

Nous l'avons remarqué, durant la campagne pour l'élection présidentielle, la place et l'avenir des territoires, des pays, a été pratiquement absente, en tout cas dans la propagande des trois premiers candidats. Pourtant, la question du pouvoir d'achat, qu'ils ont tous abordé abondamment, dépend bel et bien de la place qu'on occupe dans le pays.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.