Aquò d'Aqui


L'Union Européenne à l'épreuve de la Catalogne

Ni les Etats Européens ni l'Union Européenne ne disent fermement à l'Espagne qu'elle criminalise l'opinion démocratique. Que l'UE donne de la voix et défende ses valeurs face à un de ses membres, ou qu'elle admette qu'elle a perdu tout crédit politique.

Les lourdes peines que les juges espagnols ont infligé aux élus du Parlement Catalan et aux présidents d’Omnium Cultural et de l’Assemblée Nationale Catalane ne correspondent à aucun crime. Organiser un référendum pour l’autodétermination, poussé par la population elle-même et auquel se rendent près de trois millions de citoyens, soit une majorité d’électeurs, ne peut être un délit, mais une action qui honore les démocrates qui l’ont permise.

L'Union Européenne à l'épreuve de la Catalogne










            partager partager

L’Occitanie serà l’Occitanie finalament


PARIS-TOULOUSE. Le Conseil d'Etat valide le nom de Région "Occitanie", que portera officiellement la réunion des anciennes Régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. La référence au pays catalan disparaît tout aussi officiellement, par la même occasion.



Lo Consèu d’Estat a decretat que la Regien Occitanie aviá ben lo drech de se sonar com’aquò. La decisien dau 29 setembre, segur Carole Delga, la presidenta (PS) se ne’s felicitada, e a ajustat que : « lo nom d’Occitanie serà enriquit per una referència permanenta ai Pireneus e a la Mediterranèa dins nòstra comunicacien institucionala ».
 
Mais la referéncia a la Catalonha, ela, podràn la cercar…dins lo dessenh, leis abitants. La Regien, pasmens, lança un concors « per donar ai riquessas culturalas, occitanas e catalanas una identitat visuala » qu’a dich la presidenta d’Occitanie.
 
Perpinhan aviá manifestat lo 10 de setembre, per chanjar lo nom de la Regien e tenir compte de sa partida catalana. Mai la presidenta Delga aviá alòr desclarat que « faliá anar davans » e tant pièger per lei manifestaires.
 
Lo mume jorn, Carole Delga aviá tanben desclarat : « crési en una novèla maniera de faire de politica, de cotria amé la populacien, d’amont. La concertacien es pas una feblesa, ni mai una perda de temps ». D’apreciar.
 
 
Le coup d'oeil de Gérard Phavorin. Hier le débat était : "qui a le droit de s'appeler ainsi?" , aujourd'hui il s'est déporté sur : "qui est exclu?"
Le coup d'oeil de Gérard Phavorin. Hier le débat était : "qui a le droit de s'appeler ainsi?" , aujourd'hui il s'est déporté sur : "qui est exclu?"

Mardi 4 Octobre 2016
Michel Neumuller





1.Posté par Dumas Jean-Paul le 04/10/2016 10:46 (depuis mobile)
Chef de choeur du "Rescontre Gapian", qui chante et qui enseigne l''occitan, intervenant musical en Calandreta, je suis choqué par cette appropriation du nom "Occitanie" par une partie de celle-ci. Nommons-nous dorénavant la "Grande Occitanie" !
JPD

2.Posté par Joan-Pèire le 05/10/2016 17:36
En li valadas occitani d'Itàlia sònan la pardida occitana de l'estat francés "L'occitania granda". Un nom que porria èstre lo nòstre e a depausar per fin de pas lo si faire raubar.

3.Posté par yvon CORDEIL le 06/10/2016 08:42
D'accord avec Joan-Pèire ; Poriam bélèu s'appella "Païs occitan"

4.Posté par Lo Benaset le 06/10/2016 17:41
Bonjorn,
se me pòdi permetre, es pas lo conselh d'estat que validèt l'afar. Lo conselh d'estat donèt son vejaire sus un plan JURIDIC al govèrn qu'èra pas tengut de seguir. Donc degun sap (estant que lo govèrn a pas comunicat) se l'avis èra favorable, o pas.
Coralament
Benaset

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Aquò d'Aquí d'octobre arrive
Dison que...

Tarabast

Les affrontements entre policiers et manifestants en Catalogne sont nommés par les médias par l’équivalent de “chahut”. Mais derrière un mot c'est un monde complexe qui se dévoile...

A l’ora que s’acaran policiers e manifestants catalans, que s’acarnan lei governants espanhòus a afèblir lei drets d’aqueu país qu’a votat lo 17 d’octòbre de 2017 per son independència, la paraula que s’impausa pertot, dins lei medias dau Principat, es “Aldarulls”.

Tarabast


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.