Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

Jan-Marc La Piana, lo metge qu’a desfach l’eleccien gardanenca pòu la ganhar deman


Les Gardannais voteront à nouveau les 12 et 19 juillet pour leur conseil municipal, les élections d'avril ayant été annulées par le Conseil d'Etat. C'est désormais une "délégation spéciale" nommée par le préfet qui gère la commune. Le maire, Roger Meï, est à nouveau candidat, tout comme son co-listier, cible du recours en annulation. Il valorise même mieux que jamais l'emblématique docteur La Piana.



Jean-Marc Lapiana. Il pouvait être l'épine juridique au pied du maire, mais ce dernier fait du médecin un argument majeur pour sa réélection (photo Christian Pirozzelli.DR)
Jean-Marc Lapiana. Il pouvait être l'épine juridique au pied du maire, mais ce dernier fait du médecin un argument majeur pour sa réélection (photo Christian Pirozzelli.DR)
Lo metge Jan-Marc La Piana èra l’espina dins lo pè dau premier cònsol de Gardana, lo comunista Rogier Mei.

Ne’n fa pasmens son premier argument au moment que lo Consèu d’Estat vèn de confiermar una decisien dau Tribunau Admenistratiu de Marselha.

Aqueu aviá escafat l’escrutinh dei municipalas d’abriu, qu’aviá remportada la tiera Mei, entre quatre autras au segond torn.

Tretzen sus la tiera , lo metge es fòrça coneissut perqué a dubrit en 1992 lo premier centre de suenhs paliatius especialisat per lei malauts dau Sida.

La « Maison » siguèt creada per assegurar una fin de vida dinha au monde, alòr sovent joine, qu’èra mai que d’un còp rebutats dins d’establiments espitaliers non adaptats. 
 

Es justament la celebritat d’aqueu metge fòra-draias qu’aviá decidat lo TA de Marselha a invalidar l’eleccien ganhada per la tiera de gaucha de Mei.

Perqué, diguèt la decisien judiciari, « sa notorietat es de natura a influénciar d’electors » dins un escrutinh onte la victòria de Mei sus son adversàri Jan-Claudi Garella, s’èra jugada a 69 vòtes !  

Le maire communiste de Gardanne est élu depuis 1977, en avril 2015 il a été réélu à l'issue d'une quadrangulaire (photo MN)
Le maire communiste de Gardanne est élu depuis 1977, en avril 2015 il a été réélu à l'issue d'une quadrangulaire (photo MN)
Jan-Marc La Piana aviá ges d’adreiça fiscala a Gardana, e adonc podiá pas s’i presentar.
 
Segon la Comuna, a l’ora d’ara seriá un Gardanenc fiscau, ce que li donariá lo drech esto còp de se presentar
 
Lo premier cònsol, que se presenterà un còp de mai, aurà fach remontar tota la tiera a Jan-Marc La Piana, per lo faire passar a la tresena plaça.

D’una anecdòta electorala, aqueu metge serà devengut un programa an’eu solet, dins una ciutat onte lo « viure ensems », la convivéncia, es facha tanben per lei mai fatigats.
 
De son costat, l’adversàri màger de Rogier Mei, Jan-Claudi Garella, se presentarà un còp de mai, pasmens sensa una partida deis amics socialistas d’aqueu candidat « divèrs gaucha ».

Aquelei li avián reprochat de se ligar amé lei centristas de l’UDI, despuei l’escrutinh dau mes d’abriu.

Lei espinchaires de la vida politica locala dison generalament qu’es de tot biais lo FN que farà lo conse venent.

Lo partit de la drecha extrèma mandariá una « ponchura nacionala » per se fretar an’aquelei candidats de gaucha.

Mai dison pereu qu’aqueu d’aquelei qu’arribarà premier fàcia au FN aurà l’astre de ganhar l’eleccien au segond torn d’escrutinh.
 
 
Les deux principaux adversaires, Mei et Garella, se situent à gauche, mais le FN pourrait parachuter un de ses leaders dans la ville industrielle provençale (photo MN)
Les deux principaux adversaires, Mei et Garella, se situent à gauche, mais le FN pourrait parachuter un de ses leaders dans la ville industrielle provençale (photo MN)

Lundi 15 Juin 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.