Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Ges de PPP per leis escòlas de Marselha ?


MARSEILLE. La mairie a décidé de rénover et construire une partie des écoles de la ville via un Partenariat Public Privé. Les remboursements élevés bien que différés, pourraient être dénoncés par le Tribunal Administratif.



Escòla dins lo XIVenc arrondiment de Marselha (photo MN)
Escòla dins lo XIVenc arrondiment de Marselha (photo MN)
« L’urgéncia es jamai que lo marrit pretexte per escondre lei retards amolonats ». D’una frasa la raportarèla dau Tribunau Admenistratiu de Marselha aurà ruinat leis arguments de la Vila de Marselha per faire construire o reviscolar 34 escòlas publicas per un miliard d’€.  La Vila aviá chausit en octòbre 2017 de passar par un Partenariat Public Privat per va faire. Es ce qu’an contestats tres ciutadans, e que vau uei a la Comuna de plaidejar au TA. La raportarèla publica, Lison Rigaud vèn de conselhar au tribunau de condemnar la metòda.
 
Lo PPP es segur un mejan d’anar lèu, amé d’investiments privats, mai que la colectivitat deurà pagar longtemps en remborsaments, e car. Un cònse que ne’n signa saup que seràn sei successors que deuràn assumir la despensa. Lo remborsament dau privat, per diferat que siegue, deu èstre mai fòrt qu’un remborsament abituau.
 
Lo defèndaire de l’associacien « Marselha còntre lei PPP » a sostengut amé succès que lo Mestritge d’Òbra Publica seriá fòrça mens cara. « Siam dins una situacien excepcionala » a argumentat l’advocat de la Vila. L’estat deis escòlas fa paur dins una ciutat onte la municipalitat que s’es consacrada a menar de projèts per atreure de monde dau defòra, s’es pas tant occupat de sei servicis publics o de l’abitat modest.

Mercredi 30 Janvier 2019
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Nos villes avec leur nom historique et sans enquiquineur procédurier

Un aspect de la loi Molac, votée le 8 avril, est resté à tort dans l'ombre : le droit de nommer ses rues et ses entrées de ville sans être harcelé par un obsédé de la langue unique.

De la loi loi nº 2548 relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, désormais connue sous le nom de son promoteur, Paul Molac, nous avons surtout retenu les articles permettant de renforcer l’enseignement bilingue dans les établissements publics.

 

Cependant s'il est un aspect de la promotion des langues minoritaires qui a été négligé par les commentateurs, c’est celui de la signalétique bilingue. C’est un tort car cette possibilité, enfin débarrassée des attaques imbéciles de soi-disant libres penseurs, fera évoluer les mentalités de nos concitoyens, à qui sera rappelée aisément la fierté de leur terroir.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.