Aquò d'Aqui


            partager partager

Ges de PPP per leis escòlas de Marselha ?


MARSEILLE. La mairie a décidé de rénover et construire une partie des écoles de la ville via un Partenariat Public Privé. Les remboursements élevés bien que différés, pourraient être dénoncés par le Tribunal Administratif.



Escòla dins lo XIVenc arrondiment de Marselha (photo MN)
Escòla dins lo XIVenc arrondiment de Marselha (photo MN)
« L’urgéncia es jamai que lo marrit pretexte per escondre lei retards amolonats ». D’una frasa la raportarèla dau Tribunau Admenistratiu de Marselha aurà ruinat leis arguments de la Vila de Marselha per faire construire o reviscolar 34 escòlas publicas per un miliard d’€.  La Vila aviá chausit en octòbre 2017 de passar par un Partenariat Public Privat per va faire. Es ce qu’an contestats tres ciutadans, e que vau uei a la Comuna de plaidejar au TA. La raportarèla publica, Lison Rigaud vèn de conselhar au tribunau de condemnar la metòda.
 
Lo PPP es segur un mejan d’anar lèu, amé d’investiments privats, mai que la colectivitat deurà pagar longtemps en remborsaments, e car. Un cònse que ne’n signa saup que seràn sei successors que deuràn assumir la despensa. Lo remborsament dau privat, per diferat que siegue, deu èstre mai fòrt qu’un remborsament abituau.
 
Lo defèndaire de l’associacien « Marselha còntre lei PPP » a sostengut amé succès que lo Mestritge d’Òbra Publica seriá fòrça mens cara. « Siam dins una situacien excepcionala » a argumentat l’advocat de la Vila. L’estat deis escòlas fa paur dins una ciutat onte la municipalitat que s’es consacrada a menar de projèts per atreure de monde dau defòra, s’es pas tant occupat de sei servicis publics o de l’abitat modest.

Mercredi 30 Janvier 2019
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

On vous parle des poétesses d'oc ?
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.