Aquò d'Aqui



Vous pouvez aussi désormais écouter certains articles !

En cliquant sur la pièce jointe du premier paragraphe des articles concernés, vous téléchargerez un fichier sonore, en fait le même article, mais lu à voix haute. L'initiative nous vient d'un constat : certains abonnés ont hélas une vue déficiente.

Voici un bon moment que nous y pensions; enregistrer certains articles et les proposer sur notre site web, faire entendre à celles et ceux qui souhaitent avoir la langue dans l'oreille, savoir comment on la prononce. Mais c'est un abonné de notre mensuel, devenu mal voyant, qui nous a incité à sauter le pas.












Gents/Persounalita

Ana Maria Sgaravizzi dins Nice Matin : "l'ensenhament bastís l'èstre uman" - 18/06/2013

Ana Maria Sgaravizzi es professora d'occitan a Niça despuei que, demieg lei premiers, a passat en 1995 son Capes d'occitan-lenga d'òc.  Lo jornau Nice Matin li a consacrat un article que presenta lo site de l'IEO 06  I ditz son envam mai tanben leis empachas : "siam totjorn l'ultima ròda de la carreta", que...

La grand bugade de la révoulucioun - 24/12/2012

On voulait juste terminer l’année sans se prendre la tête…quand Méderic Gasquet-Cyrus nous a fait parvenir la « première œuvre overlittéraire en prouvençaou postmoderne, une « graphie uchronique s’affranchissant des normes félibréennes, occitanes ou castelgombertoises ». Comme c’est un universitaire on a quand même été impressionnés. Puis on s’est dit qu’après tout Victor Gelu ne faisait pas autrement.

A Pèire Pessamessa lo prèmi literari de Provença - 23/09/2012

Succédant à Jean-Luc Domenge, Jan Bernat Plantevin, Sèrgi Bec et Bernard Laffont, Pèire Pessemessa sera le prochain Grand Prix Littéraire de Provence, décerné à Ventabren (13) dimanche 30 septembre 2012. L’homme de lettres interroge la société d’aujourd’hui avec le sens de la provocation, dans un milieu occitaniste où, décidément, il n’entend pas rentrer pas dans le rang. Portrait.

Magali Bizot : « Fau tot çò que m’agrada ! » - 26/12/2011

Avec « Questions essencialas » Magali Bizot Dargent a introduit le ton léger dans la littérature occitane. Elle n’en dit pas moins des choses graves. Et l’essai est transformé avec « Cronicas Pacolinas ». Rencontre avec une auteure qui, longtemps, n’a pas cru en elle, et qui maintenant se rattrape.
1 2
Recherche

Aquò d'Aquí prolonge l'été

Notre numéro de septembre-octobre arrive. Abonnez-vous vite !

Tant qu'il est là, vous disposez d'un média public et votre langue n'est pas morte...
Notre numéro 355 sera chez ses abonnés dans une petite semaine au plus. Vous y trouverez des enquêtes et reportages, entretiens et chroniques, dont 70% en occitan de diverses variétés et un glossaire pour aider celles et ceux qui apprennent ou récupèrent leur langue !

20/09/2023

Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre ouvre large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.