Aquò d'Aqui

Quelques proverbes de Novembre

Relatifs au mois de novembre, ils nous parlent d'un temps d'avant le réchauffement climatique, d'évidence...

Òme de novembre es de bòna fusta
femna de novembre laissa que tabusta


(homme né en novembre sera de bon bois
femme née en novembre sera suractive)

in De qué farà aquel temps ?
(Petit précis de météorologie populaire occitane)
Pierre Mazodier - Marpoc

Per San Martin,
Boucho toun vin
Mette toun chàu dedin.


(Pour Saint Martin
bouche ton vin
et enferme ton chou)

in  Proverbes et dictons des Hautes-Alpes et de l'Ubaye 
éditions du Roc












            partager partager

Festivau d’Ais : cinc operàs e un novèu baile


La Soixante-huitième édition du Festival d’Art Lyrique s’ouvre le 30 juin. Cinq opéras y sont présentés, et deux autres en version de concert. Vendredi, le conseil d’administration a choisi Pierre Audi, pour succéder, en 2018, à Bernard Foccroulle, à la tête de la manifestation lyrique phare de l’été.



Pierre Audi, un bon répertoire pour le répertoire ? (Photo Sarah Wong Dutch Nat. Opera DR)
Pierre Audi, un bon répertoire pour le répertoire ? (Photo Sarah Wong Dutch Nat. Opera DR)
Es finalament Pèire Audi, un metèire en scèna francò-libanés de 58 ans, que succedirà a Bernat Foccroulle, au cap dau Festivau d’Ais, a partir de 2018. A l’ora d’ara baile de l’Operà Nacionau dei País-Bas, siguèt estat chausit en plaça de la bailessa de l’Operà de Lille, Carolina Sonrier, l’autra candidata. Lo Festivau serà adonc totjorn pas bailejat per una frema. Aquela, bòna gestionària de 59 ans, aviá pasmens pas lo repertòri internacionau de Pèire Audi, qu’a trabalhat mai o mens per totei lei scènas dau monde aquelei trenta darriereis annadas. Am’un festivau endraiat dins de partenariats internacionaus, e fai virar sei producciens de’n pertot, lo Consèu d’Admenistrança dau Festivau sestian li seriá estat sensible per chausir, divèndres 24 de junh.
 
Pèire Audi serà associat a la direccien dau Festivau tre l’an que vèn, come director ajonch, per ne’n preparar l’edicien 2018, la premiera de son mandat, de cinq ans.
 
Après un mes d’intradas mai o mens gratuitas, am’un cimèu artistic lo 26 de junh per sei « Paradas », lo Festivau s’alestís a durbir sa seissanta-uechenca edicien entre lo 30 de junh e lo 20 de julhet, amé cinc operàs, e dos autrei en versien concertanta.
 
L’i retrobarem en particulier la metèira en scèna Katie Mitchell, e son univèrs de pòrtas dubèrtas, sus lo temps e l’espàci, coma avèm ja poscut ne’n parlar a l’ocasien de son Alcina (Haendel en 2015) o de Written on skin (2012, de Martin Crimp). Esto còp debanarà son gaubi per lo Pélleas et Mélisande, de Debussy.
 
Un Cosi fan tutte (Mozart) tau coma lo prepara lo metèire en scèna Cristòu Honoré, deu se situar, eu, en Africa Coloniala… L’an passat, l’Enlèvement au Sérail, siguèt estat situit dins l’Orient mai o mens de Daesch, e èra un brave pàti. Mèfi ! Que fau s’avisar que tirar l’òbra onte devriá pas anar destapa mai que d’un còp sus una bèla cagada.
 
Demieg leis òbras presentadas, li aurà segur de creaciens, coma aqueu Kalila Wa Dimna, dau Palestinian Moneim Adwan, cantat en arabe e parlat en francés, que devriá faire tot d’un còp mai conéisser lo gaubi d’aqueu compositor ara Sestian, e l’imaginari dei còntes orientaus.
 
Aquò d’Aquí, coma de costuma, serà present per vos ne’n parlar mai, un còp leis espectacles jugats., 

Jeudi 30 Juin 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dans Aquò d'Aquí de novembre
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.