Aquò d'Aqui


L’occitan enseigné “dans le cadre de l’horaire normal”

Ne rêvons pas, loi Molac ou pas, l’emploi du temps continuera à proposer le choix à l’élève : occitan ou repas de midi ? Il convient de préparer la réaction dès maintenant, question d’égalité.

Bien qu’elle fut amputée par le Conseil Constitutionnel de dispositions majeures, la Loi Molac enfin promulguée autorise quelques avancées pour l’enseignement des langues régionales. Ainsi, théoriquement les “heures poivre” auront vécues et l’occitan devrait rejoindre les matières qui ont droit à des horaires “normaux”.

 

Mais théoriquement et pas plus… il est donc temps pour les défenseurs de se mobiliser. La rentrée scolaire doit être préparée.


















            partager partager

Felip Langevin : « Cinq an e pas mai per lei remandadis d’Alteo »


Le Conseil de Développement de l’agglomération MPM propose à l’Etat d’autoriser les rejets tels que demandés par l’industriel durant une période limitée. « Le temps pour la recherche internationale d’améliorer le traitement des pollutions ».



Philippe Langevin : "donnons cinq ans à la communauté scientifique pour trouver une solution pour l'environnement"...et par conséquent pour l'emploi d'Alteo (photo MN)
Philippe Langevin : "donnons cinq ans à la communauté scientifique pour trouver une solution pour l'environnement"...et par conséquent pour l'emploi d'Alteo (photo MN)
“Cinq an per trouba lou mejan de councilia l’industrìo e l’envirounamen, es ounèste” per lo presidènt de la Coumissien Envirounamen dau Counsèu de Desvouloupamen de Marsiho Prouvènço Metroupòli.
 
L’ecounoumisto Felip Langevin es pas d’aquélei que dison que fau barra l’usino Alteo de Gardano, nimai d’aquélei que pènson que fau proutegi la mar riboun-ribagno creant de chaumàgi
 
Emé Jan-Louei Tixier, lo baile d’aquéu counsèu, proche deis elegi de l’Agloumeracien que viéu soun ultimo annado avans la Metroupòli, es ana depausa à Gardano un avis à l’enquisto publico que vèn de s’acaba.
 
Lou Counsèu de Desvouloupamen adounc estimo que l’Estat devrié óusserva « uno periodo derougatòri de cinq an, pèr lou regisclàgi deis aigo usado en mar per Alteo. » Un tèms que la soucieta, mai tambèn la coumunauta scientifico au nivèu moundiau, poudrié n’en prouficha pèr « travaia à la recèrco d’uno soulucien counformo au respèt de tóutei lei normo envirounamentalo de l’arrestat menisteriau dóu dous de febrié 1998 ».

"L'aigo douço, mai lóugiero, s'aussara a la surfàci au mitan dei bagnaire"

Selon le Conseil de Développement de MPM, les eaux chargées d'arsenic et de métaux d'Alteo, plus légères que l'eau de mer, remonteraient rapidement à la surface des flots (photo MN)
Selon le Conseil de Développement de MPM, les eaux chargées d'arsenic et de métaux d'Alteo, plus légères que l'eau de mer, remonteraient rapidement à la surface des flots (photo MN)
Pèr va dire lèu, pèr lou Counsèu de Desvouloupamen, siegue Alteo a uno soulucien dins cinq an, siegue aura pus lou dre de remanda seis aigo pouluido à la mar au larg de Cassis.
 
Darrié l’avis dóu CD de MPM, l’i a peréu uno mesfisanço. « Lou doursié de l’enquisto publico siguè paga pèr Alteo, es à dire que lei coundicien d’independènci soun pas acampado » que dis Jan-Louei  Tixier.
 
En verita, leis espertige pega au doursié dóu BRGM o de l’Agènci de la Santa dison qu’Alteo a pas encaro fa soun poussible pèr remanda d’aigo sènso metau, arseni o mercùri.
 
E, nous apren Gerard Aubanel, dóu meme Counsèu de Desvouloupamen, « l’aigo douço remandado à la mar es mai lóugiero, s’aussara à la surfàci lèu, émé sei poulucien. Au mitan dei bagnaire ».
 
Alteo demando à l’Estat de poudé rejita à la mar ad vitam aeternam l’aigo talo qu’a pouscu la neteja, que dis qu’es pas poussible de faire mai.
 
Se vei que tóutei soun pas dóu meme avejaire .

Rédigé en provençal maritime, graphie mistralienne, avec les suggestions lexicales d'Alain Barthélemy-Vigouroux.

Lundi 28 Septembre 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Chanjar la Constitucion ? Dins l'Aquò d'Aquí d'estiu ne'n parlam
Dison que...

Quid de Mayotte ?

A la rentrée notre mensuel vous proposera une enquête fouillée sur la société du plus récent des départements français, dont la reconnaissance de la langue formait part de la loi Molac.

Que saviez vous de la politique de promotion du créole à la Réunion ? Et question subsidiaire, que savez vous vraiment de l’Ile de Mayotte, des tensions historiques et culturelles qui travaillent ce département français, dont seuls de rares échos parviennent en Métropole ?

 

Une des grandes satisfactions de notre journal reste de pouvoir vous en dire plus sur des des situations et des enjeux qui échappent à beaucoup.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.