Aquò d'Aqui


            partager partager

Escotas rescòntres a prepaus d'Alan Lomax : lo programe


Programme des rencontres écoutes à propos des collectages d'Alan Lomax (1915-2002) aux USA et en Europe, avec Hélène Coeur et Blu Attard, à Sanary et La Ciotat



Helene Coeur propose cette série de rencontres-écoutes (photo XDR)
Helene Coeur propose cette série de rencontres-écoutes (photo XDR)
Tres sesilhas d’escota collectivas seràn prepausadas :

Dimècres 24 de janvier, de matin a 9 oras, puei a miegjorn, a dos oras enfin a sièis oras dau vespre, a la mediatèca de Sanari, carrièra Robert Schumann.

Dijòus 25 faudrà se donar rendètz vos a La Cantina, La Cieutat aqueu de còp, plaça Sadi Carnot, un rescòntre-escota amé Blu Attard
 
Divèndres 26 de janvier, a 17 oras, a la Mediatèca Simone Veil, carrièra de l’ancian Espitau, encara a La Cieutat, un rescòntre-escota seguida d’un concert per de musicians convidats.

L’escota serà aquela de collectatges venguts dau miegjorn deis Estats Units, e si parlarà dei liames de filiaciens musicalas, mai tanben de collectatges en Euròpa. Li aurà d’emissiens de radiòs qu’aviá produch l’Alan Lomax (serà traduitas en francès, e d’emissiens de radòs d’ara mai qu’utilitzan de musicas popularias.

Lire aussi : Blu parle des collectages d'Alan Lomax

Mardi 23 Janvier 2018
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.