Aquò d'Aqui


            partager partager

Erbolariá : la girolha, la carròta

Au fait, tous les mois retrouvez la fiche d'une plante bénéfique avec ses utilisations dans le mensuel Aquò d'Aquí


Florence Faure-Brac est botaniste et organise de chouettes stages pour tout savoir sur les bonnes plantes et leurs utilisations. Ici elle nous parle de la carotte sauvage.



La carotte sauvage, son huile essentielle régénère la peau (photos Florence Faure-Brac DR)
La carotte sauvage, son huile essentielle régénère la peau (photos Florence Faure-Brac DR)

Uèi partissèm per la prada rencontrar una planta que se coneís plan dins l'òrt e dins la cosina, mas en version salvatja. La girolha est una erba peluda de'n pertot : camba, bractèas, sepals, flors, e mai fruchas. Per la destriar d'autras plantas de la meteissa familha, es un punt important, coma lo fach que la bractèas s'estiran cap al cèl, e non cap a la tèrra.

 

La familha de las Apiacèas caup un fum de plantas de las inflorescéncias en ombellas de pichonas flors blancas. Pro sovent, la caròtta ten en son centre una flor porpra o negra. Aquesta servís per guidar la abelhas. Las flors se pòdon apondre coma espècia sus las ensaladas, los lèumes, e perqué pas, una ensalada de fruchas en dessèrt.

 

Quora la girolha madura sas fruchas, se barra l'ombella coma un nis. Los aquènis an de gafets que se prenon dins las caucetas del passejaire o dins los pelses de las bèstias. Las granas al dintre son emplegadas en tisana per digerir mielhs e en òli essencial per cicatrisar e regenerar la pèl. Pas de fotòs de las fuèlhas, es un pauc complicat de la reconéisser sens las flors, a l'estadi de roseta.

 


Une chronique de Florence-Faure Brac, Logafarot

Jeudi 12 Novembre 2020
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Aquò d'Aquí d'octobre arrive ...
Dison que...

Aqueu Var ounte “es mort lou prouvençau”

Mais oui monsieur le Recteur, le provençal est bel et bien enseigné dans le Var. D’ailleurs nous allons vous dire où...

Li grand founciounàri deurien bèn se faire acoumpagna per èstre segur de pas dire publicamen de contro-verita. Coumo per eisèmple afierma que dins Var lou prouvençau es mort, à l’escolo.

 




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.