Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

Entre Jean-Luc Mélenchon et Patrick Menucci Région Provence choisit le second


Le "candidat nomade" devrait officialiser sa candidature aujourd'hui en Préfecture à Marseille.



Jean-Luc Mélenchon et Patrick Menucci. Le premier veut effacer le PS, le second estime que le leader de la France Insoumise est un "candidat nomade qui craint d'affronter droite et extrême droite" (photo XDR)
Jean-Luc Mélenchon et Patrick Menucci. Le premier veut effacer le PS, le second estime que le leader de la France Insoumise est un "candidat nomade qui craint d'affronter droite et extrême droite" (photo XDR)
« Soit ce sera moi, soit vous resterez comme des moules sur votre rocher ». Les paroles prêtées à Jean-Luc Mélenchon, soufflées par un communicant pas très futé, ont choqué Région Provence.

Celle-ci se fend d’un communiqué dénonçant une opération de parachutage du candidat « France Insoumise » dans la quatrième circonscription de Marseille, face au socialiste (soutien de Hamon) Patrick Menucci, député sortant d'une circonscription où droite et extrême droite ont peu de chances de l'emporter.
 
« La comparaison avec ces invertébrés est, comme la méthode politique employée en matière d’atterrissage politique, tout particulièrement abjecte et méprisante » souligne la Fédération provençale du Partit Occitan, par la voix de son président, Hervé Guerrera.
 
Le candidat de La France Insoumise s’estime « partout chez lui en France » et qu'après tout le parachutage est la règle à Marseille. Le 23 avril il avait attiré 39% des électeurs s’exprimant dans ces quartiers du centre de Marseille, où la population est souvent modeste, voire pauvre.
 
Il devait déposer sa candidature en Préfecture,  à Marseille, ce 17 mai après-midi.
 
Et Région Provence de rappeler les différents mandats, jamais suivis d’action pour les territoires d’élection de JL Mélenchon : sénateur de l’Essone, puis député européen pour le Sud-Ouest. Un « candidat nomade » selon Patrick Menucci, pour lequel le Poc appellera a voter lors des prochaines législatives. 

Mercredi 17 Mai 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.