Aquò d'Aqui


            partager partager

Entre Jean-Luc Mélenchon et Patrick Menucci Région Provence choisit le second


Le "candidat nomade" devrait officialiser sa candidature aujourd'hui en Préfecture à Marseille.



Jean-Luc Mélenchon et Patrick Menucci. Le premier veut effacer le PS, le second estime que le leader de la France Insoumise est un "candidat nomade qui craint d'affronter droite et extrême droite" (photo XDR)
Jean-Luc Mélenchon et Patrick Menucci. Le premier veut effacer le PS, le second estime que le leader de la France Insoumise est un "candidat nomade qui craint d'affronter droite et extrême droite" (photo XDR)
« Soit ce sera moi, soit vous resterez comme des moules sur votre rocher ». Les paroles prêtées à Jean-Luc Mélenchon, soufflées par un communicant pas très futé, ont choqué Région Provence.

Celle-ci se fend d’un communiqué dénonçant une opération de parachutage du candidat « France Insoumise » dans la quatrième circonscription de Marseille, face au socialiste (soutien de Hamon) Patrick Menucci, député sortant d'une circonscription où droite et extrême droite ont peu de chances de l'emporter.
 
« La comparaison avec ces invertébrés est, comme la méthode politique employée en matière d’atterrissage politique, tout particulièrement abjecte et méprisante » souligne la Fédération provençale du Partit Occitan, par la voix de son président, Hervé Guerrera.
 
Le candidat de La France Insoumise s’estime « partout chez lui en France » et qu'après tout le parachutage est la règle à Marseille. Le 23 avril il avait attiré 39% des électeurs s’exprimant dans ces quartiers du centre de Marseille, où la population est souvent modeste, voire pauvre.
 
Il devait déposer sa candidature en Préfecture,  à Marseille, ce 17 mai après-midi.
 
Et Région Provence de rappeler les différents mandats, jamais suivis d’action pour les territoires d’élection de JL Mélenchon : sénateur de l’Essone, puis député européen pour le Sud-Ouest. Un « candidat nomade » selon Patrick Menucci, pour lequel le Poc appellera a voter lors des prochaines législatives. 

Mercredi 17 Mai 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.