Aquò d'Aqui


La Langue d’Oc
dans le parler d’aujourd’hui

Connaissez-vous la signification de cette expression ?


Et patin coufin * :

A - n'oublie pas tes patins ni ton couffin
B - etcetera
C - coucou je suis là (expression enfantine)


Répondre


Qu'es aquò, qu'es aquò ? (6)

Les devinettes d'Andrieu Lagarda, en languedocien, sont un modèle de finesse.Vous essayez de trouver... et vous nous écrivez la réponse.


Vaquí la devinalha dau jorn

Qu'es aquò, qu'es aquò ? (6)

Mai li tiran
sus la garganta
 e mai canta


Qu'es aquò ?



 














            partager partager

Des livres et des disques...




Une année 2014 éditorialement riche
Une année 2014 éditorialement riche
Le numéro 273 du mensuel Aquò d’Aquí proposera une double page consacrée à l’édition en langue régionale, avec un résumé des œuvres marquantes de cette « année Mistral ». Il sera reçu par ses abonnés vers le 20 décembre.
 
Il rappellera aussi quels sont les CD qui ont marqué l’année 2014.
 
Ce coup d’œil au rétroviseur de la création occitane sera complété par les adresses des principaux éditeurs et librairies qui nous sont connus.
 
Pour vous abonner et recevoir ce numéro il est encore temps…Et vous soutiendrez ainsi efficacement notre édition web. Un effort utile pour l’épanouissement de la langue d’Oc en Provence Alpes Côte d’Azur.
 
En effet, nos abonnés à l’édition mensuelle, en signant un chèque de 25€,  permettent aux plus jeunes d’avoir accès à un irremplaçable média pour progresser dans leur langue régionale.

Dimanche 30 Novembre 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Votre numéro d'été invite à respirer
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.