Supprimez l’article 2 !

Les Corses en fin 2017, se sont majoritairement prononcés pour l’exercice de leurs droits linguistiques. Une majorité qui ne compte pas pour le président de la République, en visite dans l’Île.

« Dans la République française, il y a une langue officielle, le français » sera probablement la phrase à retenir du discours final du président Emmanuel Macron, à l’issue d’un court séjour officiel en Corse.






            partager partager

Des livres et des disques...




Une année 2014 éditorialement riche
Une année 2014 éditorialement riche
Le numéro 273 du mensuel Aquò d’Aquí proposera une double page consacrée à l’édition en langue régionale, avec un résumé des œuvres marquantes de cette « année Mistral ». Il sera reçu par ses abonnés vers le 20 décembre.
 
Il rappellera aussi quels sont les CD qui ont marqué l’année 2014.
 
Ce coup d’œil au rétroviseur de la création occitane sera complété par les adresses des principaux éditeurs et librairies qui nous sont connus.
 
Pour vous abonner et recevoir ce numéro il est encore temps…Et vous soutiendrez ainsi efficacement notre édition web. Un effort utile pour l’épanouissement de la langue d’Oc en Provence Alpes Côte d’Azur.
 
En effet, nos abonnés à l’édition mensuelle, en signant un chèque de 25€,  permettent aux plus jeunes d’avoir accès à un irremplaçable média pour progresser dans leur langue régionale.

Dimanche 30 Novembre 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí 302 chasse le sanglier !
Dison que...

La préférence pour l’occitan aranais désormais inconstitutionnelle

L'usage préférentiel de l'aranais dans les actes administratifs est considéré comme inconstitutionnel depuis le 12 février. Aran était le seul lieu au monde où l'usage de l'occitan jouissait de droits.

La préférence pour l’occitan aranais désormais inconstitutionnelle
L’usage  « préférentiel » de l’occitan aranès dans les actes publics administratifs est contraire à la Constitution Espagnole, désormais. C’est ainsi qu’en a jugé le Tribunal Constitutionnel Espagnol le 12 février.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.