Un projet de Loi pour divorcer le provençal de l'occitan!

Le député maire de Chateaurenard s'est laissé berner par un collectif largement financé par le Conseil Régional, dans le but de légiférer que le blanc est noir, et que la lune est l'astre du jour.

Notre provençal coupé de sa famille, la langue d'Oc, telle que l'a définie Frédéric Mistral dans un fameux dictionnaire qui fait toujours référence ? Mais oui ils l'ont fait ! Ils n'y comprennent tien mais ils l'ont fait.






            partager partager

D’aparaire de la lengo que volon pas di sereno frountisto


Les promesses électorales de dernière minute de candidats FN effraient d’authentiques défenseurs de la langue d’Oc. Et ces derniers lancent dans l’urgence un manifeste en Vaucluse. Pour eux, cet opportunisme cache violence et refus de l’autre.



La lengo nosto es a la modo per la drecho de la drecho. E vaqui que dins lou nord di Bouco dóu Rose uno tiero FN parlo de la " lengo d'O ". A Valreas, dins la Vau Cluso, es la candidato d’aqueu parti que n’en fa de touno. 

A l’entendre lou prouvençau ém’elo à la Coumuno, touti lis escolo reviscoularien la lengo.

.Aqueli gens qu’an vouta au Parlamen Euroupean contro un raport sus li lengo regiounalo en setembre passa, fan pòu a mai que d’un vertadié aparaire de la lengo nosto, Li veson premié coumo d'enemi de la demoucracio, que que sié la lengo qu'emplegon. E aqueli que nous an fa passa aqueu rampeu,  volon dire que d’aqueu cousta, lengo o noun, li a dangié.

Aqueli que volon s’assoucia an’aqueu podon segu escriéure a Valérie Pasturel que nous a avisa d’aquelo iniciativo : jamai.plus@orange.fr
 
« Es pas lou proumié cop, desempièi que se preparon en Vaucluso lis eleicioun municipalo, qu'à l'escasènço de recampamen publi, ausissen la lengo o  l'inne

prouvençau emplega pèr renfourça de paraulo racisto e de vesioun univoco de l'istòri, dins un embarrament barda d'autòcòngratulacioun. Voudrian dire, en aquéli que se dison vuei defensour di tradicioun e dóu patrimòni, que pèr faire viéure la lengo e la culturo prouvençalo, i'a
 d'aùtri biais que de li porqueja de macaduro "bleu marine".

(E nous fau pas prene pèr de nèsci, avèn un pau de memòri : quau es lou  parti pouliti qu'a vouta 100% contro la Charto Europenco pèr li Lengo Regiounalo, tant à Strasbourg o Bruxelles qu'à Paris ! An belo mino de l'utilisa, à l'ouro d'aro, pèr recampa de sufràgi...).

aqueli paraulo venon d’'escoulan, de fourmatour e d'animatour que volon pas que li darnié à  parla la
lengo nostro siguèsson li candida dóu FN !

Sa vioulènci nous fai pòu, si messorgo nous fan escorno, pas rèn que vèn
d'éli nous pòu faire pantaia... »


Vendredi 21 Mars 2014
Aquò d'Aquí




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dans notre numéro de mai
Dison que...

Francophonie disqualifiée à tout jamais

Faire du français le phare culturel qu'attendent les défenseurs de la diversité culturelle de par le monde, mais tout en balayant cette diversité dans la société française.

Passons sur les ambitions délirantes du président Macron en ce qui concerne l’avenir de la francophonie. Il envisage de tripler le nombre de locuteurs d’ici 2050 et d’en faire la première langue d’Afrique.
Francophonie disqualifiée à tout jamais


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.