Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

D’aparaire de la lengo que volon pas di sereno frountisto


Les promesses électorales de dernière minute de candidats FN effraient d’authentiques défenseurs de la langue d’Oc. Et ces derniers lancent dans l’urgence un manifeste en Vaucluse. Pour eux, cet opportunisme cache violence et refus de l’autre.



La lengo nosto es a la modo per la drecho de la drecho. E vaqui que dins lou nord di Bouco dóu Rose uno tiero FN parlo de la " lengo d'O ". A Valreas, dins la Vau Cluso, es la candidato d’aqueu parti que n’en fa de touno. 

A l’entendre lou prouvençau ém’elo à la Coumuno, touti lis escolo reviscoularien la lengo.

.Aqueli gens qu’an vouta au Parlamen Euroupean contro un raport sus li lengo regiounalo en setembre passa, fan pòu a mai que d’un vertadié aparaire de la lengo nosto, Li veson premié coumo d'enemi de la demoucracio, que que sié la lengo qu'emplegon. E aqueli que nous an fa passa aqueu rampeu,  volon dire que d’aqueu cousta, lengo o noun, li a dangié.

Aqueli que volon s’assoucia an’aqueu podon segu escriéure a Valérie Pasturel que nous a avisa d’aquelo iniciativo : jamai.plus@orange.fr
 
« Es pas lou proumié cop, desempièi que se preparon en Vaucluso lis eleicioun municipalo, qu'à l'escasènço de recampamen publi, ausissen la lengo o  l'inne

prouvençau emplega pèr renfourça de paraulo racisto e de vesioun univoco de l'istòri, dins un embarrament barda d'autòcòngratulacioun. Voudrian dire, en aquéli que se dison vuei defensour di tradicioun e dóu patrimòni, que pèr faire viéure la lengo e la culturo prouvençalo, i'a
 d'aùtri biais que de li porqueja de macaduro "bleu marine".

(E nous fau pas prene pèr de nèsci, avèn un pau de memòri : quau es lou  parti pouliti qu'a vouta 100% contro la Charto Europenco pèr li Lengo Regiounalo, tant à Strasbourg o Bruxelles qu'à Paris ! An belo mino de l'utilisa, à l'ouro d'aro, pèr recampa de sufràgi...).

aqueli paraulo venon d’'escoulan, de fourmatour e d'animatour que volon pas que li darnié à  parla la
lengo nostro siguèsson li candida dóu FN !

Sa vioulènci nous fai pòu, si messorgo nous fan escorno, pas rèn que vèn
d'éli nous pòu faire pantaia... »


Vendredi 21 Mars 2014
Aquò d'Aquí




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.