Un projet de Loi pour divorcer le provençal de l'occitan!

Le député maire de Chateaurenard s'est laissé berner par un collectif largement financé par le Conseil Régional, dans le but de légiférer que le blanc est noir, et que la lune est l'astre du jour.

Notre provençal coupé de sa famille, la langue d'Oc, telle que l'a définie Frédéric Mistral dans un fameux dictionnaire qui fait toujours référence ? Mais oui ils l'ont fait ! Ils n'y comprennent tien mais ils l'ont fait.






            partager partager

Coup de Cœur de l’Académie Charles Cros pour Guylaine Renaud




Guylaine Renaud en mai 2012 aux Joutes de Correns, fait décourir ses Béatiho (photo MN)
Guylaine Renaud en mai 2012 aux Joutes de Correns, fait décourir ses Béatiho (photo MN)
Guylaine Renaud et Benat Achiary se sont vus décerner un « Coup de cœur » de l’Académie Charles Cros, catégorie Créations, fin mars, au moment du Salon de la musique Trad, Bab El Med, à Marseille.
 
La trobairitz marseillaise avait sorti chez Actes Sud ce disque à partir de poèsies de Thérèse d’Avila, et de compositions inspirées de la mysthique.
 
Chants en occitan et en castillan y voisinent, sur un thème, les Béatiho, ces petites scènes miniatures représentant la vie des moniales autour du XVIIè siècle, réalisées par les religieuses et conservées entre autres au Museon Arlaten d’Arles, où la chanteuse les avait découvertes en montant un projet avec le Musée.
 
Guylaine Renaud et Benat Achiary cotoient cette année trois autres « coups de cœur » de l’Académie Charles Cros : Francesca Breschi (Il canto segreto degli Alberi), Rocio Marquez (Claridad), et , (At peace).

Mardi 16 Avril 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d’Aquí de juin chez vous !
Dison que...

Francophonie disqualifiée à tout jamais

Faire du français le phare culturel qu'attendent les défenseurs de la diversité culturelle de par le monde, mais tout en balayant cette diversité dans la société française.

Passons sur les ambitions délirantes du président Macron en ce qui concerne l’avenir de la francophonie. Il envisage de tripler le nombre de locuteurs d’ici 2050 et d’en faire la première langue d’Afrique.
Francophonie disqualifiée à tout jamais


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.