Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Cor D Lus enregistre ses chants de Noël


Le groupe polyvocal sort son premier CD en décembre.



Le groupe s'était constitué en 2011 à Ansouis, où il a enregistré son premier CD en aout dernier (photo MN)
Le groupe s'était constitué en 2011 à Ansouis, où il a enregistré son premier CD en aout dernier (photo MN)
Le groupe choral composé de Vincent et Sébastien Cladere, Jean-Philippe Perdereau, Philippe Franceschi et Didier Maurell rodait depuis trois ans son interprétation polyphonique de chants religieux, nadals en particulier, en occitan. Il grave désormais son premier CD, composé de ce répertoire de nativités.

L’enregistrement a été effectué au cours de quelques nuits d’aout, à l’église d’Ansouis, en Luberon, où le groupe s’est constitué, en 2011.

Cette année là, la commune avait demandé à Philippe Franceschi, habitant d’Ansouis, et maître du chœur Antequiem, de préparer un récital de chants de Noël.

Le CD aura autant de titres que Jésus d’apôtres, et le disque sera disponible, bien entendu, pour les fêtes calendales. A écouter en montant la crèche, mais aussi à Pâques et à la Trinité. On ne s’en lassera probablement pas.

Voir aussi la vidéo du groupe Cor D Lus ici

Vendredi 30 Septembre 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Jornalet cerca lo mejan de contuniar

Le journal occitan en ligne vend désormais des livres et reçoit des dons sur son site web

BARCELONA. Dans l’écosystème médiatique occitan, il y a bien peu de journaux d’actualité sociétale. Les maintenir relève du tour de force, et Jornalet, à Barcelona, propose à ses visiteurs d’acheter dans sa boutique en ligne pour tenir le coup. Laissons la parole au créateur et cheville ouvrière du Jornalet, Ferriol Macip Bonet.

Ferriol Macip Bonet, fondateur du Jornalet, qui fait un appel à dons et met en place la vente en ligne de livres en occitan (photo MN)

Jornalet se finança mai que mai amb la collaboracion de sos legeires. Nasquèt en març de 2012 gràcias a la generositat de dos mecènas que cresián al projècte, e tanben gràcias la publicitat institucionala de tres collectivitats importantas. Quant Jornalet nasquèt aviam previst qu’auriam pro de ressorsas publicitàrias, gràcias a la difusion del quotidian numeric. Mas, d’un latz, Google Ads acceptèt pas de publicar d’anóncias car son traductor automatic compren pas l’occitan.

 

 




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.