Glaudi Bressand nous a quitté

Il était habitué des stages d'occitan estivaux, durant lesquels il pratiquait son activité de prédilection : l'écoute des autres.

Glaudi Bressand  nous a quitté
Glaudi Bressand s’est simplement affaissé lors d’une cueillette en montagne le 30 juillet dernier, et ne s’est plus relevé. Il avait 72 ans. 






            partager partager

Cor D Lus, Noëls provençaux a capella aux arrangements modernes


Le groupe choral se constitue un répertoire de chants de fêtes en provençal. Il s’est créé autour d’un professeur de chant choral et d’un professeur de langue d’Oc.



Cor D Lus fera entendre ses chants provençaux de Calendas à l’Eglise des Observantins de Manosque, ce samedi 19 décembre à 11h. Le même jour on les retrouvera à Digne, salle de l’Atrium à la Mairie. Le lendemain, ils seront à l’Eglise de la Tour d’Aigues à 17 h. Le 15 janvier, ensuite, ils chanteront au Temple de la Masse, à 19h, à Aix-en-Provence. Et le 17 janvier on les écoutera à nouveau à Marseille, Eglise d’Endoume (1 rue des Pêcheurs, 13007).
 
Le groupe n’est pas vraiment éphémère, mais il chante essentiellement en période de Noël. « Tout est parti d’une demande de la commune d’Ansouis, dans le Luberon », explique Sébastien Cladère.
 
« L’idée était de donner un concert de Noël a capella » poursuit le jeune homme, « Et notre maître de chœur, Philippe Franceschi, a arrangé ces chants traditionnels d’une manière assez moderne ».
 
 

Philippe Franceschi, maître de chœur d’Antequiem, associé à Didier Maurell, un professeur certifié de provençal, à Sébastien et Vincent Cladère, et à Jean-Philippe Perdereau, a préparé cette rénovation du chant calendal en 2013.
 
Depuis, Cor D Lus s’est reconstitué pour deux autres Noël, et a gagné en qualité. On a récemment entendu la còla lors du Colloque de l’Association pour l’Enseignement de la Langue d’Oc, mi-novembre, alors que le groupe préparait sa tournée en Provence.
 
Quelques concerts à ne pas manquer entre mi décembre et mi janvier (photo MN)
Quelques concerts à ne pas manquer entre mi décembre et mi janvier (photo MN)

Mercredi 16 Décembre 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Dans l'Aquò d'Aquí de rentrée : la montagne de l'économie de proximité
Dison que...

Quand lei French Lovers èron occitans

Evoquons deux acteurs occitans qui ont marqué le cinéma américain.

Sieu un cinefile d’avans leis anadas 2000, ai mai vist fa gaire a la telé «  Parìs brula ti »  ? (1966) de René Clément pèr lo cinquième còp. Lei stars dei doas ribas de l’Atlantica li son en abonde, aquò pòrta tòrt a l’intensitat dramatica dau filme, mai lo publique revés seis idòlas emé plesir. 
Quand lei French Lovers èron occitans


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.