Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Cor D Lus, Noëls provençaux a capella aux arrangements modernes


Le groupe choral se constitue un répertoire de chants de fêtes en provençal. Il s’est créé autour d’un professeur de chant choral et d’un professeur de langue d’Oc.



Cor D Lus fera entendre ses chants provençaux de Calendas à l’Eglise des Observantins de Manosque, ce samedi 19 décembre à 11h. Le même jour on les retrouvera à Digne, salle de l’Atrium à la Mairie. Le lendemain, ils seront à l’Eglise de la Tour d’Aigues à 17 h. Le 15 janvier, ensuite, ils chanteront au Temple de la Masse, à 19h, à Aix-en-Provence. Et le 17 janvier on les écoutera à nouveau à Marseille, Eglise d’Endoume (1 rue des Pêcheurs, 13007).
 
Le groupe n’est pas vraiment éphémère, mais il chante essentiellement en période de Noël. « Tout est parti d’une demande de la commune d’Ansouis, dans le Luberon », explique Sébastien Cladère.
 
« L’idée était de donner un concert de Noël a capella » poursuit le jeune homme, « Et notre maître de chœur, Philippe Franceschi, a arrangé ces chants traditionnels d’une manière assez moderne ».
 
 

Philippe Franceschi, maître de chœur d’Antequiem, associé à Didier Maurell, un professeur certifié de provençal, à Sébastien et Vincent Cladère, et à Jean-Philippe Perdereau, a préparé cette rénovation du chant calendal en 2013.
 
Depuis, Cor D Lus s’est reconstitué pour deux autres Noël, et a gagné en qualité. On a récemment entendu la còla lors du Colloque de l’Association pour l’Enseignement de la Langue d’Oc, mi-novembre, alors que le groupe préparait sa tournée en Provence.
 
Quelques concerts à ne pas manquer entre mi décembre et mi janvier (photo MN)
Quelques concerts à ne pas manquer entre mi décembre et mi janvier (photo MN)

Mercredi 16 Décembre 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí de novembre laboure en occitan

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.