Aquò d'Aqui



Où en es tu Aquò d'Aquí ?

Votre magazine continue... vous continuez avec lui ?

Votre journal continue sa publication, votre abonnement n'a pas été souscrit en vain. Et si la transition post Michel Neumuller n'est pas facile, une équipe bénévole veille à poursuivre l'œuvre commencée en 1987 : un journal indépendant, sociétal, pan occitan, et bilingue.

Chers amis lecteurs, et avant tout abonnés de notre périodique, vous recevrez sous peu le prochain numéro d'Aquò d'Aquí. Le travail et l'animation du rédacteur en chef Michel Neumuller ont pris fin sous leur forme salariée en avril, et la transition n'est pas si facile. Néanmoins, elle est en cours et va se traduire très vite par le prochain numéro de votre revue. 

Soutenez l'équipe qui désormais veille à vous servir, et à publier l'unique périodique de société en occitan.














            partager partager

Centenaire de 14-18 : quand l'Occitan était fusillé pour l'exemple


Le Centre Dramatique Occitan fait à nouveau tourner la pièce d'André Neyton, "La légende noire du soldat O". Elle met en lumière un florilège de bêtises écrites à l'époque sur les gens du Midi, ou qui avaient préparé ce pur racisme auquel de grandes plumes de l'époque ont ajouté leur contribution. Andrieu Abbe nous apporte son regard sur la pièce.



Une dizaine de représentations prévues pour la pièce d'André Neyton jusqu'à présent (photo XDR)
Une dizaine de représentations prévues pour la pièce d'André Neyton jusqu'à présent (photo XDR)
Le titre de la poignante pièce d'André Neyton est trompeur. Loin de la légende, le souvenir du soldat Auguste Odde de Six Fours, fusillé pour l'exemple le 19 septembre 1914, nous obsède cent ans plus tard.

Pour faire porter par d'autres la responsabilité du fiasco de la sanguinaire stratégie de l'attaque à outrance, de minables généraux avaient déclaré qu'une division du XV° Corps  avait lâché pied devant l'ennemi.

En fait le repli avait été la seule solution pour cette division.

Une certaine presse s'était déchainée contre ces Méridionaux mauvais soldats qui constituaient le XV° Corps.

Neyton fait des citations de passages écoeurants mettant en cause les fils de "l'aimable Provence".

Avec talent il alterne scènes théâtrales mêlant rêve et réalité, projections d'images, chants patriotiques, avec ces citations assassines.

Les mauvais journalistes de 14 n'en sont pas les seuls auteurs. Un florilège de textes allant de la moquerie au racisme le plus dégueulasse envers "les gens du Midi" associe Céline, bien sûr, à Hugo, Balzac, Daudet et son Tartarin et autres grandes plumes françaises.

Le soldat O ne parlait pas français, un bouc émissaire idéal

Quatre comédiens servent la pièce avec talent: l'énergique Blanche Bataille, Xavier Laurent, Jacques Maury et Alain Aparis très émouvant dans le rôle du soldat Odde dans l' attente d'être fusillé.

Odde ne parlait pas français, comme beaucoup de soldats provençaux en 1914. Dans la pièce il parle bien entendu provençal, mais le français est largement majoritaire sur l'ensemble des textes.
 
J'ai déjà assisté à deux représentations il y a quelques années mais je retournerai voir avec intérêt ce soldat 0 une troisième fois. Le spectacle a obtenu le très officiel Label de la Mission du Centenaire 14-18.

On y retrouve le style Neyton que j'apprécie beaucoup aussi bien dans le texte que dans la mise en scène, dans la lignée de "la Farandole de la Liberté" des années 70 et de "Barras, le Vicomte à l'ail".
Après les combats du 20 août 1914.
Après les combats du 20 août 1914.

Les remarques d'Andrieu Abbe : d'hier à aujourd'hui

J'avoue me sentir concerné par ce centenaire. Je suis arrivé 50 ans trop tard à Verdun où j'ai fait le régiment (comme on dit à Roquebrune) de 1963 à 1965.

J'ai le souvenir de gradés qui avaient peu de respect pour les jeunes que la société leur confiait. J'ai réussi à faire plus de 300 jours de gabiole en 17 mois de service.

Les officiers de l'armée française semblent aujourd'hui plus proches de leurs soldats d'après ce que je peux lire et voir dans les médias. C'est heureux.

Les représentations (à la date du 12 mars 2014)

La légende noire du soldat O, où l'on apprend à quel acharnement raciste journalistes et écrivains de renom se slon livrés voici un siècle (photo XDR)
La légende noire du soldat O, où l'on apprend à quel acharnement raciste journalistes et écrivains de renom se slon livrés voici un siècle (photo XDR)
Pour tout renseignement plus précis : Tél. : 04.94.36.19.16 et contact@cdoc.fr 

Graveson
  (13)   ven 14 mars 2014
 
Toulon
Vendredi 28 mars, 20 h45                  
            Dimanche 30 mars 16 h
            Vendredi 28, scolaire :
Mardi 1er avril, scolaire
 
Nyons  (Drôme)  18 mai
Montfort ( Var) 16 Août  
Béziers CIRDOC 12 sept
 
Pourrières (83)  20 septembre
 
 
Bonneuil  ( Val de Marne) 7 nov
 
Septème :   11 nov  IEO 
 
Pertuis (84)  14 Nov 
 
Nîmes     25 Novembre
 

Mercredi 12 Mars 2014
Michel Neumuller





1.Posté par Rivas née ODDE Simone le 22/03/2019 18:44
Bonjour , je lis sur votre site ne parle pas Français
je ne suis pas d'accord ? son frère qui était mon grand'père le parlait
trés bien , ainsi que tous ses frères et soeurs .
La rumeur que sa Maman à refusée les décorations peu probable ,
elles sont reproduites sur le tombeau familial ou il repose depuis 1922
Madame Odde Rivas

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre 2023 a ouvert large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.