Aquò d'Aqui



Pour votre journal c’est l’heure de vérité !

Assurer la succession de notre journaliste, faire plus et mieux pour vous proposer en occitan des contenus d’actualité de qualité, cela ne peut se faire sans votre aide. Et nous nous refusons à l’alternative de sa disparition. Nous pouvons compter sur vous ?

La langue occitane pour dire la société, c’est indispensable et les lecteurs d’Aquò d’Aquí en sont persuadés qui, non seulement s’abonnent à notre revue désormais bimensuelle, mais qui encore lui donnent le coup de pouce financier nécessaire quand nous le leur demandons.

 

Ils savent pourquoi ! Le prix de la revue ainsi reste bas, aussi grâce à eux retraités comme étudiants peuvent avoir accès à nos contenus, s’imprégner des valeurs occitanes, celles du respect réel de la diversité. Avec eux, la langue dira tout cela publiquement à une nouvelle génération.

 

Notre langue supposée morte par les croque morts hexagonaux respire encore grâce à vous.

 















            partager partager

Au viratge de Malaterra vèn la television

Flâneries évocatrices du film occitan Malaterra et du pays où il fut tourné


A Noyers puis à Marseille se poursuit le tournage du film de Carrese, et acteur de Malaterra, Laurenç Revest y déplore que la langue parlée dans ces préalpes laisse la place au provençal. Parlons dialectes et authentique dans ce quatrième opus.



La télé régionale vient pour parler du film (photo LR DR)
La télé régionale vient pour parler du film (photo LR DR)

 Eliana ,de l’emission Vaquí (Setmanièra en lenga d'òc a France 3, ndlr) passa veire lo viratge dal film. Joan-Peire Belmon passarà un autre jorn tanben. Eliana es conselhiera linguistica per los dialògs. Me ditz que cal far un juec en “provençal mean”. Totun lo film es censat èstre virat en Auta Provença, valent a dire en Gavotina lingüistica. Ja que Sisteron s’i crei que lo monde i parlan provençal. Mas comença lo vivaroalpenc a Chastèl Arnós ja, es dire la diferença entre representacions e realitats. Sèm justament en la valaia dal Jabron, e es plus de provençal forcalqueirés (amb una minoritat de traches alpencs) coma parla JI Royer. Es ben de gavòt, plen dedins, -s de plurals e companhia. Mas... Doncas deuriam parlar en adeqüacion ambal terren. Al final, coma sovent, serà un film en provençal maritime. Sensa grandas originalitats. Un pauc dur per un gavòt coma ieu

Ai una pausa, fa una entrevista d’Arvèi per la sortiá dal sieu novèl CD de musica electro occitana. Anam a Vorona. Genta persona. Coma sio un amator amb Carina, sio entrevistat. Fa ben plaser. Parlam occitan dins lo bar. Los ancians nos escotan. De qué pensaràn ben al fons d’elos...

Los tornarai veire los amics.

Aüra es temps de tornar a Noièrs per achabar los exteriors de Malaterra. E tanben chalrà anar far los interiors a Marselha. A la Valentina. Dins aquela bastiassa granda e vièlha. De platanas gigantas davans. Que desapareisserà après, quasi coma la granja Bermond. Non, dins la granja Bermond solament lo cubert tombarà e una muralha tanben. Mas la granja i es sempre.


Per la fin dal viratge als exteriors, lo productor qu’aviá logat una pichina vila organiza una fèsta. Cadun fa lo manjar. Es simpatic totplen.


Ais Acaptas

- Capitala d’Occitània, platèls interiors. Setembre de 2003


 Fasèm venir la campanha a la vila. E l’emocion es diferenta. Es un juec mai interior, fasèm los interiors es ver.

Vau rejónher l’equipa de filmatge dins l’onzen arrondiment de Marselha sonat La Valentina. Sòrto de l’autovia que ven d’Aubanha. Avèm de renfòrts d’equipa amb d’autres cadraires.

Es dins lo quartier « Leis Acaptas  » (francizat en « Les Accates »). L’adreiça que se donam per apuntament es « Camin deis Acaptas, la Bastida Denisa », me chal passar un portal grand e me parcar dins lo pargue. Es un endrech mesclat. Mitat urban amb de magasins grands, e l’autra mitat de pabalhons e de terrens amb de verdura.

Lo nom es pron rar. Me fa pensar a « L'Acapta de Perier », darrier lo còl de Perier qu’i avèm una bèla vista sus lo Gòu Sambracitan, a la naissença dal « riu dau Vau de Perier », après aver passat lo vilatge de Colobrieras dins Las Mauras.

Çò qu’an de comun es que son d’endreches per s’acaptar, probable o que lo mond an achaptat, comprat ? Aüra, es ancara un endrech quiet. Completament contrastat amb la part urbana de la ciutat. Çò que se ve lo mai.

Lo portal es bèl. Una proprietat granda darrier una muralha auta. Eran ren de paures aicí dintre. Es proprietat de la comuna de Marselha aüra, nos presta los luecs. Lo bruch ditz que la bastiá es en ajornament, qu’i es un projècte de via rapida. Seriá fonduá just après lo filmatge.

 

Le film sera surtout parlé en provençal bien qu'il se déroule en gavotine (photo XDR)
Le film sera surtout parlé en provençal bien qu'il se déroule en gavotine (photo XDR)


Mardi 2 Juin 2020
Michel Neumuller





1.Posté par DIGGI le 20/03/2021 18:09
Le DVD du film Malaterra est encore disponible à l'Espaci Occitan, seul lieu où vous pourrez le trouver !

Comic Strip Production - 1h35 - 20€

Mèfi : il s'agit d'un DVD gravé double couche (vérifiez que votre lecteur est compatible).

https://www.espaci-occitan.com/botiga/fr/videos-dvd/886-malaterra-philippe-carrese-3760063950823.html

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Notre numéro de février mars

Aquò d'Aquí c'est d'abord un magazine d'actualité sociétale sur 28 pages sans publicités, et s'y abonner c'est disposer d'un média engagé pour la langue occitane dans sa diversité dialectale pour dire la société.

Ce numéro d'hiver vous propose bien entendu une évocation du poète et globe trotter Roland Pécout, de son histoire personnelle et de cette originalité qui a consisté pour l'essentiel à aller à la rencontre de l'autre (Afghanistan, Scandinavie, Amérique latine...) pour comprendre qui l'on était. L'homme et l'intellectuel avait plusieurs dimensions, dont l'analyse historique et littéraire d'oc n'était pas la moindre. Mais nous avons choisi de l'évoquer avec l'écrivaine et chercheuse Danielle Julien.

 

03/02/2024

Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre ouvre large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.