Aquò d'Aqui

2021...

Aquò d'Aquí vous souhaite la meilleure année possible et sera aux côté de tous ceux qui défendent activement la transmission de notre langue d'oc.

A tous ceux qui ont fermé la porte de 2020 en criant “bon débarras, année de m…”, nous devons hélas le dire, 2021 risque de ne pas être meilleure pour la convivialité, et le retour de flammes économique brulera plus qu’il ne réchauffera. Désolé de ne pas être optimiste. Nous adorerions pourtant !

 


















            partager partager

Amé lo collèga Lux B sota la linha Noièrs-Bangcòc

Flâneries évocatrices du film occitan Malaterra et du pays où il fut tourné


NOYERS-SUR-JABRON. Les choses sérieuses commencent sur le tournage de Malaterra...Enfin, se faire plaisir, voilà la première des choses sérieuses : Lux Botté enseigne un certain art de vivre au jeune Laurenç Revest.



Sur les lieux du tournage avec Philippe Carrese à droite (photo Comic Strip Productions DR)
Sur les lieux du tournage avec Philippe Carrese à droite (photo Comic Strip Productions DR)

Coma una caravana. Cadun es a sos afars. De sètis per se pausar, d’aiga. L’engenhaire dal son, l’electrician, la decorista… A miegjorn e de sera, tornam a la beguá dal vilatge lo « Central ». Se pausam. Charram, agacham la television. Saber las nòvas que vivèm un pauc copats.

En fàcia i es la comuna e l’escòla amb d’enfants que se recrèan. E lo demai es quiet. Un pauc una veitura o un tot-terren. Sabon çò que fasèm. Auràn una conoissença al mens minimala de lor lenga esconduá , de lor cultura, dal film que viram en occitan?

Lo monde nos costea. E fan çò qu’an de far. Los enfants de membres de l’equipa passan un moment veire la mama o lo papa que trabalha sus los exteriors. Fa ambient de vacanças. Mas sèm ben al trabalh. Bòn ambient.


Fasètz l'amor, pas la siesta

Amb qualques actors s’anam jaire a « L’Escapada ». Una maison d’estil 19en, aisaia. Amb un òrt bel. I fasèm qualquas repeticions. A l’ombras dals arbres grands. De monde se van banhar.

Los vesins de chambra fan l’amor coma de fòls. E de rires, e de sospirs. Me demando quals son per aver tan d’energia. Aicí lo monde ven per chaminar, se pausar, al quiet. Sus lo ponde que cracinha , avèm tot los detalhs quasi. Quina nuech de foliá. Durmir tardier. De matin, serem tornamai partits damont per virar.


 I es la scèna que fau volar l’avion. Es darrier la granja Bermond, sus una restanca un mauc auta. E mai precisament la partiá que fau virar l’avion en cèrcle a l’entorn de ieu. Tornam far la scèna, ai la tèsta que me vira completament. Que bèl endrech per far la campanha èra. Òi.


Pi, anam virar sus un chamin de terra que puá. Al mieja penda de la montanha. Darrier dèu just i èstre Ribièrs. A vòl d’aucèl de segur. I es una pichina fònt en bas, pròcha la granja Bermond, qu’i avèm virat amb Estèla una scèna de bugaia . Mas es luenh. Tot lo país es sec de senon.

Al canhard sèm, Paco e ieu. Devèm far una scèna de discussion. En chamin. Mas fa talament chaud que la regia nos pòrta de bòbs e de parasolèlhs quora fasèm la pausa. Tre qu’avèm fach una presa, un gòt d’aiga en lo benvengut. Fa ambient westèrn occitan complet. Chalorassa. Pensam a esto sera. I es que de veire tot lo monde a l’entorn de nosautres per devinar que fa chaud e la tèsta que devèm aver. Me demando qual pena lo mai... Fasèm pensar a de Parisencs que van al solèlh al pèjor moment de la jornaia. Mas bòn, aicí es per la luminositat que passarà ben camèra. Aurem près de colors.


"Lo sens de la vida es se far plaser"

photo Comic Strip Productions DR
photo Comic Strip Productions DR

Se fasèm una forra de rire amb Lux B (Luc Botté de son nom). Dins lo praàs, se concentram per far la scèna dal factor que pòrta lo corrier e l’òrdre de mobilizacion per la Primiera guerra mondiala. Fau lo Fèliç estrambordat que vòl anar morir per l’estat.

Fasèm silenci. Avèm repetit avans. Se metèm dins l’ambient quora d’un còup, Lux vei un avion que passa dins lo cèl. E lança: « Tè, es la linha Noièrs- Bangcòc (Bangkok) que passa ». E alora, sus lo còup, tot lo monde s’espeta de rire. Lo cadraire qu’a sentut dins lo casco e los autres. Que recòrdis genial. Dedicaça a tu Lux B.

Parleriam pi de sera dins ta chambra. A parlar de vita a far de viraias, lo succès amb las fremas. La vita de grop. L’avenir per la lenga occitana. Coma li donar un atrach e un avenir amb las estructuras actualas. « Lo sens de la vida, es se far plaser », « que m’agradan pas lei pissafregs ». Parlam de politica un pauc. Mas sempre lo mòt per se rire a un moment. Qué plaser.


Vendredi 22 Mai 2020
Laurenç Revest




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dison que...

Légendes populaires de Provence

Une part de notre identité, celle de l'imaginaire populaire, nous est à nouveau restituée avec rigueur et avec cœur par Jean-Luc Domenge. Mais attention ! cette fois, particulièrement, l'ouvrage a besoin de votre concours pour naître.

Dans la Val Maire, dans cette Italie qui parle occitan, un dragon se mit en tête de tout dévaster. Un vrai psychopathe. Alors sur le conseil d’une habitante toute la communauté passa un cours d’eau, et se mit sous la protection de la fée de la rivière.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.