Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Arpitan et occitan invités au débat par un élu amazigh a Lyon




Lounes Belkacem (XDR)
Lounes Belkacem (XDR)
Conseiller régional délégué aux Langues Régionales de la Région Rhône Alpes, Lounes Belkacem s'est exprimé ainsi lors d'une séance plénière à Lyon le 1er février 2013. 

« Monsu lo Présidint,, Chiars collègues, Coma chargi de la mission d’acoragi les lingues régionales dins noutra région, je su franc contint de constato que la situation de l’occitan et dou francoprovençal se fat meyou, quand mémo que je trovo qu’o va trop plan. » Ces mots ont été prononcés en arpitan (le franco provençal).
 
Et le délégué aux Langues Régionales de cette assemblée de poursuivre, dans une langue que nos lecteurs reconnaîtront.  « Torne dire que nostras lengas regionalas fan partia dou patrimoni cultural de nostres territoris, son na richessa que devem entretenir e desvolopar. Son revendicaas per un nombre important de nostres concitoians coma un dreit que nostr’ assemblaa deu satisfaire. Autanben chau pas baissar, mas chau augmentar lo budget necessari a nostras lingas regionalas. Gardarem nostras lingas regionalas !“

Mais ce serait ôter une dimension particulière à l’évènement que d’omettre que l’orateur est  l’ancien président du Congrès Mondial Amazigh (berbère), aujourd’hui élu Europe Ecologie en Rhône Alpes. Il est aussi membre de Régions et Peuples Solidaires, le réseau de mouvements régionalistes en France.
 
Pour la petite histoire ces paroles ont été prononcées pour contester un amendement posé par Bruno Gollnish, le leader régional du Front National, qui réclamait la baisse du budget des langues régionales de la Région Rhône-Alpes.
 
L’élu FN a répondu en portugais! « Peut-être a-t-il voulu dire que le francoprovençal et l'occitan seraient des langues étrangères? » a commenté Lounes Belkacem.



Vendredi 1 Février 2013
Michel Neumuller





1.Posté par Loren le 05/02/2013 12:56
fran bien monsiu Lounès ! érosament que j'ens de jens coment vosautros a rounarpe per defendre nohtre reis !

2.Posté par MC Rixte le 06/02/2013 16:36
Milantas mercés, amic Lounès !

3.Posté par Leinaud Girard le 06/02/2013 21:49
Granmaci Lounés.
Siais una faraça per nosautres.

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Jornalet cerca lo mejan de contuniar

Le journal occitan en ligne vend désormais des livres et reçoit des dons sur son site web

BARCELONA. Dans l’écosystème médiatique occitan, il y a bien peu de journaux d’actualité sociétale. Les maintenir relève du tour de force, et Jornalet, à Barcelona, propose à ses visiteurs d’acheter dans sa boutique en ligne pour tenir le coup. Laissons la parole au créateur et cheville ouvrière du Jornalet, Ferriol Macip Bonet.

Ferriol Macip Bonet, fondateur du Jornalet, qui fait un appel à dons et met en place la vente en ligne de livres en occitan (photo MN)

Jornalet se finança mai que mai amb la collaboracion de sos legeires. Nasquèt en març de 2012 gràcias a la generositat de dos mecènas que cresián al projècte, e tanben gràcias la publicitat institucionala de tres collectivitats importantas. Quant Jornalet nasquèt aviam previst qu’auriam pro de ressorsas publicitàrias, gràcias a la difusion del quotidian numeric. Mas, d’un latz, Google Ads acceptèt pas de publicar d’anóncias car son traductor automatic compren pas l’occitan.

 

 




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.