Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (14)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. quatorzième semaine.

Edité par l'Association pour l'Enseignement de la Langue d'Oc

L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .


















            partager partager

Aquo d'Aquí en mars fait campagne !


Notre numéro de mars est sous presse, abonnez vous, et partez au contact des candidats avec les questionnaires et la teneur des débats de notre dossier du mois !



Aquo d'Aquí en mars fait campagne !

Bien sûr, la guerre en Ukraine est venue chambouler la période électorale la plus importante qui soit en France. La Constitution fait de l’élection présidentielle le moment clef de la vie politique.

 

Et l’anxiété de la situation à l’Est forcément mettra sous le tapis nombre de préoccupations des électeurs.
 

Cependant, les défenseurs des langue autochtones de France s’étaient donnés les moyens d’être entendus, sinon par les candidats à la Présidentielle, du mois de ceux qui, juste derrière, tenteront de devenir députés. Début février à Toulon le Forum d’Oc a créé l’évènement en partageant les « outils » qui doivent permettre aux défenseurs de la diversité linguistique d’aller au contact des candidats ; deux questionnaires sont prévus pour mettre nos futurs élus en situation de ne pas fermer les oreilles à nos langues qui réclament des droits : l’un a été concocté de manière très concertée par les militants de tout l’hexagone, réunis au sein de Pour Que Vivent Nos Langues, l’autre est sorti tout droit des réflexions du journaliste de l’Express Michel Feltin-Palas.

 

Ils ne s’annulent pas, ne se contredisent pas, et dans l’Aquò d’Aquí de mars nous vous présentons à la fois ces deux listes raisonnées de questions, et le compte rendu des débats du Forum d’Oc.


Aller au contact des candidats avec les outils adéquats

Il serait dommage, quelle que soit la situation par ailleurs, de ne pas profiter de ce moment unique pour faire avancer sur le terrain politique l’idée d’avancées concrètes pour l’enseignement et l’affichage tous azimuts des langues dites régionales…

 

Cet été auront lieu, on l’espère loin de toute épidémie, les universités occitanes, moments privilégiés de rencontres, de délassements et de réflexions. Notre numéro de mars s’intéresse à celle de Nîmes, qui a choisi de traiter de deux urgences du moment, hormis la géopolitique : le changement climatique et la situation linguistique en Occitanie.

 

Nous aborderons aussi les travaux du Congrès Permanent de la Langue Occitane, la plus grande tolérance des Américains du Nord envers les identités sexuelles, et Eliana Tourtet nous dira ce qu’elle pense de ces JO d’Hiver organisés dans un pays sans neige…

 

Parlants des Américains, nous avons longuement parlé avec l’un d’eux, que vous verrez sans doute chez nous à la fin de l’été : Ryan Furness est linguiste, philologue du domaine de l’aranais, ce gascon des Pyrénées Espagnoles, et il prépare un méga dictionnaire incluant avec le gascon le languedocien et pourquoi pas le provençal, voire plus ! Le tout à l’attention des écoliers aranais et anglophones, of course !

 

Il y a bien d’autres sujets dans ces 24 pages d’actualité sociétale et culturelle occitane. Nous vous laissons découvrir la chronique scientifique de Gerard Ligozat et l’historique de Felip Martel.

 

Pour cela et pour un prix modique (que vous pouvez augmenter à loisir) vous soutiendrez le titre et la langue d’oc dans l’univers de la presse en vous abonnant dès maintenant. Avec nos remerciements pour cet acte résistant.


Vendredi 4 Mars 2022
Aquò d'Aquí




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d’Aquí en mai

Dison que...

La ruralité a forte identité, l'oubliée des blocs politiques

La décentralisation c'est le thème que les candidats les plus en vue de la présidentielle ont mis sous le tapis. Et pourtant, c'est là que se concentrent problèmes et frustrations.

Nous l'avons remarqué, durant la campagne pour l'élection présidentielle, la place et l'avenir des territoires, des pays, a été pratiquement absente, en tout cas dans la propagande des trois premiers candidats. Pourtant, la question du pouvoir d'achat, qu'ils ont tous abordé abondamment, dépend bel et bien de la place qu'on occupe dans le pays.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.