Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Aquò d'Aquí de février c'est pour très bientôt


Notre numéro de février entre à l'école bilingue. Comment fait-on pour réussir un projet ?



Le numéro de février d'Aquò d'Aquí sera sous presse dans une semaine, et arrivera chez nos abonnés fin janvier.

 

L'exemple niçois pour aller au bilinguisme

Dans ce magazine que nous bouclons actuellement, nos abonnés trouveront, témoignages à l'appui, une méthode pour mener un projet local d'école bilingue. Pour cela nous nous sommes intéressés aux expériences menées avec succès à Nice, et actuellement tentées via les Calandretas dans le Vaucluse.

Nous vous présentons les acteurs, et tentons de comprendre ce qui fait la différence entre un projet réussi et un projet avorté.

Et puis, nous vous proposons d'entrer dans l'univers du folklore enfantin provençal, qui s'est longtemps vécu en provençal. Collecteur hors pair, Jean-Luc Domenge nous initie à toutes les facettes de cet univers de rondes, de prières, et surtout d'impertinence ! Avouons le, nous avons beaucoup ri en travaillant ce sujet...avec parfois une petite larme de nostalgie au coin de l'œil...Ah ! nos chères cours de récréation, il s'en passait de drôles !

Jaume Costa nous gratifie encore de ses travaux sur les pratiques langagières de ces minorités linguistiques confrontées au risque de disparition, et l'historien Felip Martel nous rappelle que Richard Cœur de Lion n'était pas un agneau, mais que probablement il injuriait ses ennemis en occitan !

Et puis, vous profiterez de nos nombreuses chroniques en différentes variétés dialectales de la langue d'oc comme, soyons fous ! en français.


En particulier, nous rencontrerons un animateur de culture territoriale particulièrement dynamique dans les montagnes de l'arrière pays niçois, Pascal Colletta.

Souvenez-vous, tout ceci n'est possible que parce que nos abonnés le veulent bien. Rejoignez-les, abonnez vous, pour le prix d'un restau, vous contribuez à sauver la langue d'oc, vous gardez le contact avec ceux qui agissent pour la faire vivre...

...t vous vous faites plaisir.

Jeudi 16 Janvier 2020
Aquò d'Aquí




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí en décembre... c'est le moment où jamais de le sauver !

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.