Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

Aquò d'Aquí a besoin de ses lecteurs


Notre dernier numéro, dense et fourni, sera chez ses abonnés dans quelques jours, mais si vous vous abonniez? Nous en avons un besoin absolu.



Notre magasine mensuel comporte environ deux tiers de contenus ne figurant pas sur notre site internet. Les grands reportages, les enquêtes fouillées, en français comme en langue régionale, y sont valorisés pour nos abonnés.

En les rejoignant vous contribuerez à la vie et à l'avenir de la presse d'actualité et de réflexion en occitan de Provence, des Alpes et de Nice.

L'abonnement de 25€ pour dix numéros, mais vous pouvez donner plus - nous permet de maintenir une trésorerie propre à assumer le salaire de notre salarié, payer les Urssaf, l'imprimeur et les mille frais que génère ce type d'entreprise.

Avec elle, le droit des Provençaux à utiliser leur langue régionale n'est plus théorique, il est réel, nous contribuons à maintenir vive notre langue régionale, et à créer une communauté de gens qui l'utilisent pour faire vivre notre démocratie régionale.

Rejoignez-les maintenant, sautez le pas!

25€ pour faire vivre votre culture...

Jeudi 5 Avril 2018
Michel Neumuller


Tags : Aquo d'Aqui


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.