Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.







Les articles les plus commentés







            partager partager

Aix déroule le tapis sang et or pour Mistral




La Pleïade n'en veut pas. Trop "typé" ancien rural. Allez constater sa modernité dans l'univers de la création du XXIè siècle à Aix ( Photo XDR)
La Pleïade n'en veut pas. Trop "typé" ancien rural. Allez constater sa modernité dans l'univers de la création du XXIè siècle à Aix ( Photo XDR)
Ce jeudi 17 septembre 2014, à la Cité du Livre d’Aix-en-Provence la chanteuse Liza accompagnée du pianiste Patrick Cascino, Luca Scalambrino et Charly Tomas, déploiera ses airs jazzy sur des paroles de Roland Pecout et Matthieu Poitavin.

Le lendemain  à 20h30 au Conservatoire tout proche, l’Académie du Tambourin empruntera à la tradition musicale et aux chansonniers pour évoquer ce que fut la musique en Provence au temps de Frédéric Mistral.

Du 16 au 27 septembre une grosse dizaine de jours seront consacrés au prix Nobel de littérature, sur scène (Mistral tout ou rien joué par le Théâtre de la Rampe le 19 au Théâtre de la Verrière), ou devant les tables de conférence (Actualité de Frédéric Mistral, par Jean-Claude Bouvier vendredi 19 à 18h30 salle Armand Lunel à la Cité du Livre).

Positionnée au moment des Journées du patrimoine à Aix-en-Provence, cette série d’évènements  a débuté le 16 par une évocation du temps de Noël, tentée à travers les Memori e Raconte du brave Frédéric, dite, chantée et dansée avec les Farandoulaire sestian.

A souligner aussi le récital du Corou de Berra, qui chantera Mirèio toujours à l’Amphithéâtre de la Verrière, samedi 20 à 20h30.

L’essentiel de la quinzaine de spectacles et conférences est gratuit.

Programme complet, au Bureau aixois d’Information Culture, tel. 04 42 91 99 19.

Mercredi 17 Septembre 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí de novembre laboure en occitan

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.