Lycées : à l’offensive !

Ce dimanche 17 février à Toulouse, l'ensemble des défenseurs et promoteurs de l'occitan à l'école se rassemble place du Capitole, et réclame le maintien de tous les enseignements de la lenga nòstra. Un plan de reconquête est indispensable.

Dans les plans organisés du gouvernement, les services publics ne doivent plus rendre service aux publics, mais coûter le moins cher possible. Voilà la nouvelle règle.






            partager partager

Ais duèrbe un festivau internacionau am'un public provençau


AIX-EN-PROVENCE. Cette édition 2013 parle beaucoup d’enfermement. Une attitude d’époque de crise et une invitation à la réflexion sur notre temps. S’il est international par sa distribution, ce festival compte d’abord sur un public local pour assurer son succès. Et ça lui réussit plutôt.



The house taken over, de vasco Mendonça, avec Kitty Whately et Oliver Dunn. Comment l'héritage familial vous empêche de vivre votre vie  (photo Patrick Berger/Artcomart)
The house taken over, de vasco Mendonça, avec Kitty Whately et Oliver Dunn. Comment l'héritage familial vous empêche de vivre votre vie (photo Patrick Berger/Artcomart)
Dau Rigoletto mes en scèna per Robèrt Carsen, que trionfa a l’ora d’ara sus lo pontin de l’Arquevesquat, a Ais de Provença, lo director musicau, Gianandrea Noseda, n’en ditz que « dau començament a la fin aurà pas cambiat » lo bofon dau duc de Mantova.
 
Levat dau sòrt que li es contrari, de la venjança que lo fa avançar, rèsta tot parier, amé son biais de pensar, sensa jamai comprendre sa filha, nimai l’escotar. E, amé lo mesprètz dei cortesans, serà la rason premiera de la fin tragica.
 
Lo Festivau sestian qu’imaginèron  en 1947-48 Gabrieu Dussurget e la comtessa Lili Pastré, au contrari a degut cambiar, eu, per subreviure, puèi se desvelopar. E maugrat lei crisis que, regularament, l’aurián poscut estramassar.
 
Premier en 1972 que lo Casinò municipau d’Ais, son premier mecèna (una Lèi deis annadas 1940  permete ai casinòs de subvencionar la cultura puslèu que de pagar l’impòst) tombèt en falhida.
 
Puèi segon lo nivèu d’ajuda de l’Estat s’auça o s’abaissa lo nivèu de ce qu’es prepausat. Fins qu’a cinc opèra s en 1971, l’annada qu’es presentada l’òbra en occitan de Renat Nelli e Jaque Charpentier, Beatritz de Planissòlas (de legir Aquò d’Aquí 242), a un solet en 1996, mai un bèu : Semele, de Haendel, déjà mes en scèna per Robèrt Carsen, que retròbam en 2013. 

37,5 millions d'€uros de retombées économiques...dues d'abord à un public provençal

Rigoletto, dirigé par Gianandrea Noseda, mis en scène par une valeur sure revenant,  Robert Carsen. Le bouffon du Duc de Mantoue est incapable de changer son point de vue, ça n'aide pas à évoluer (photo Patrick Berger/Artcomart)
Rigoletto, dirigé par Gianandrea Noseda, mis en scène par une valeur sure revenant, Robert Carsen. Le bouffon du Duc de Mantoue est incapable de changer son point de vue, ça n'aide pas à évoluer (photo Patrick Berger/Artcomart)
Amé la venguda de Stephane Lissner en 1998, lei pontannadas de vaca maigra prènon fin. Lo budgèt va crèisser, mai amé lo director seguent, Bernat Foccroulle, lei recèptas creisseran tambèn.
 
Am’ un budgèt d’aperaquí 20 millions d’€uròs, « es pasmens aqueu que còsta lo mens car » assegura Franços Vienne, son clavaire. La diferéncia es pasmens bèla amé lei uech milions de recèptas, entre bilhets venduts e produccions que víron puei dins lo monde.
 
A l’ora d’ara aquela entrepresa qu’es lo Festivau lo mai ancian de Provença, assaja premier d’atrivar de mecènas richàs, e dei gròs, d’aquélei que vòlon pagar 100 000 €uròs e mai. Ja leis entrepresas pàgon : Vivendi o la Fondacion Orange amé d’ajudas mai pichonas e localas.
 
Mai tot aquò fa de retombadas economicas, coma l’a mostrat l’an passat un burèu d’estudis parisenc especialisat, Nova Consulting. Lo Festivau despensa 27,5 M€, e endralha 37,5 M€ de cròmpas e despensas que fan lei 83 500 spectators.
 
Lo vièlh estudi de l’INSEE en 1991 nos apreniá que mai de 50% d’aquélei despensas lei fan lei Provençaus, lo premier public d’aqueu festivau « internacionau ».

Une création d'opéra chaque année

Chasque €urò despensat per lei collectivitats en subvencions, ditz François Vienne, endralha 10€ de cròmpas dei festivaliers, que chascun paga 100€ en mejana alentorn dau festivau, en libres, restaurants, begudas o meme vestits, etc.
 
Am’aquò segur qu’a costat dei produccions tant coneissudas coma lo Rigoletto o lei Mozart (un Don Giovanni, en 2013) lo Festivau sestian crea chasca annada una opèra.
 
En 2013 a partir d’una novèla de Julio Cortazar, es The house taken over, de Vasco Mendonça, que s’ajusta a la bèla tièra que còmpta tambèn Written on skin, de George Benjamin, tótei doás messas en scena per Katie Mitchell, una especialista de l’embarrament e dei muralhas scenicas que simboléjon l’embarrament deis individús.
 
Es aquò l’istòria de The house (L’ostau envasit), onte sòrre e fraire apàron l’ostau de familha coma lei tradicions, fins que la tradicion desincarnada lei buta au defòra, vèrs sa vida a viure.
 
En 2013, aqueu festivau en bòna santat tant financièra coma creativa prepausarà tambèn un Elektra (encara un istòria d’embarrament, redobtable) de Richard Strauss, mes en scena per una autra celebritat, Patrice Chéreau.
 
Written on skin, l'an passé, mis en scène par Katie Mitchell, également sur House taken over en 2013; une obsession, l'enfermement mental des êtres (photo XDR)
Written on skin, l'an passé, mis en scène par Katie Mitchell, également sur House taken over en 2013; une obsession, l'enfermement mental des êtres (photo XDR)

Article écrit en provençal et en graphie classique avec les suggestions de Reinat Toscano.

Mardi 9 Juillet 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Nous comptons sur vous pour février !
Dison que...

MJ Verny : "sans moyens pour l'occitan pas d'enseignement"

La présidente de la Fédération des Enseignants de Langue et Culture d'Oc, Marie-Jeanne Verny, ne croit pas aux bonnes paroles ministérielles. Pour elle postes et dotations horaires sonneraient concret.

La réforme des lycées relègue t’elle toujours l’enseignement de l’occitan dans le domaine de l’optionnel pur ?
Lors de notre dernier rendez-vous au ministère, le 7 février, un conseiller nous a assuré que l’occitan pourrait rejoindre les enseignements de spécialité ; disons nettement que cela reste virtuel. 
MJ Verny :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.