Aquò d'Aqui



Vous pouvez aussi désormais écouter certains articles !

En cliquant sur la pièce jointe du premier paragraphe des articles concernés, vous téléchargerez un fichier sonore, en fait le même article, mais lu à voix haute. L'initiative nous vient d'un constat : certains abonnés ont hélas une vue déficiente.

Voici un bon moment que nous y pensions; enregistrer certains articles et les proposer sur notre site web, faire entendre à celles et ceux qui souhaitent avoir la langue dans l'oreille, savoir comment on la prononce. Mais c'est un abonné de notre mensuel, devenu mal voyant, qui nous a incité à sauter le pas.














            partager partager

pòrte dubèrte dau sabta au licèu : presentar la lenga per o gran público

initiatives


MENTON. Les journées portes ouvertes, ces occasions rêvées pour présenter l'option d'occitan aux futurs lycéens, leurs parents et qui est assez curieux... Laurenç Revest au lycée Curie de Menton nous livre vécu et expérience.



Table de présentation de médias en occitan lors d'une journée portes ouvertes ce mois de mars au lycée de Menton... Vous reconnaissez la revue à droite en bas ? (photo LR DR)
Table de présentation de médias en occitan lors d'une journée portes ouvertes ce mois de mars au lycée de Menton... Vous reconnaissez la revue à droite en bas ? (photo LR DR)
Chasque an mai o mens leis establiments escolaris fan una "Jornada pòrtas dubertas". Per lo monde ensenhaire en occitan e sei sostens, es lo moment de se mobilizar, butar a la ròda, coma l'aviá fa l'ancian cònse de La Sanha-de-Mar, Bernat Vuillemot au licèu de sa ciutat, per assajar d'un biais oficiau de li faire tornar lo cors de lenga regionala despareissut d'annadas aperavans.

Segur, a minima es l'ora d' entre-senhar lei gens d'escolans, bòrd qu'en generau l'administracion farà pas grand causa per la comunicacion d'aquela matèria... quand descoratjan pas lo monde de s'i marcar.

Am'aquò saludam au contrari lo monde dau licèun mentonasc Curie, onte lo professor, Laurenç Revest, a tengut una taula e poscut reçaupre totei aquelei que volián ne'n saupre mai.

Vaquí que se rementa dau contacte qu'a poscut aver dins leis annadas precedentas. Segur de monde l'a mespresat, e segur encara mai que d'un vòlon d'un biais obsessionau d'anglés e pas mai... 

Mai, vaquí per lo positiu !



 

Una maire de collegian se descuerbe Occitana ...

"De parentes an poshut venir tanben. Esperant de parlar au professor d’anglés o castelhan, pausar de questions, interès sus o fons, orari, coeficient, contraròtle continú e devers a casa o nan. Car dir qu’occitan en LVC damb un coeficient que passa a quatre l’annaia que ven en Terminala, poe donar d’arguments per motivar a s’inscríver a l’opcion. E far quasi regretar d’unu que l’informacian non èra encara arribaia fint ae soe aurelhe. A mai o professor fague a viraia de cada classa de cada collègi e licèu en fen d’annaia per presentar l’occitan. 
 
Dintre e bèle susprese, un parent de collegian a decidit de donar un nom de produch alimentari en mentonasc e a demandat conselh de scritura e de prononciacian au professor Sénher Revèst. 
 
Una maire de collegian que se descuerbe occitana vist qu’es originària de Bordèu e qu’a sposat un mentonasc. 
 
L’ocasian de veire qu’es un rare professor qu’un scolaro poe aver d’a 6a fint a la Terminala. Una persona conoissua quora tot es nòu au licèu. 
 
E de segur de liceans an vengut per presentar e diferente matèrie coma l’opcian occitan. De segur. Se totpien de mondo van primíer s’entressenhar per ‘e lengue grane’, l’occitan avia totun a soa piaça. 
 
Dos liceans de Primiera an ajuat a presentar l’ensenhament. De liceans a collegians, o messatge passa damb u mòtes de joes. "

Vosautres tanben portatz testimòni

Coma lo Laurenç Revest, bravei professors d'occitan, trantalhatz pas una minuta, digatz nos vòstrei testimònis, d'un biais que pòsque servir a d'autrei collègas. Tras que facile de leis escriure e mandar a Aquò d'Aquí ! 

Mardi 28 Mars 2023
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d’Aquí de mars et avril
Dison que...

Interdit de parler breton et de cracher dans la soupe agro industrielle

Quand une journaliste dénonce l'agro industrie, ce lobby joue contre sa vie. Quand elle dénonce en breton, l'Etat la laisse face à ces harceleurs.

La journaliste d'investigation diffuse ses reportages via une radio bilingue bretonne

A nouveau des criminels en puissance ont déboulonné les écrous de l’auto de la journaliste Morgan Large, à Glomel, une bourgade bretonne de 1350 habitants où cette journaliste bilingue d’investigation vit et travaille. Journaliste, bretonne parlant breton, enquêtant sur les dérives de l’agro alimentaire : il serait difficile de croire que ces qualités n’ont rien à voir avec ces actes, qui mettent sa vie en danger et ont pour but de la faire taire.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.