Aquò d'Aqui


La Langue d’Oc
dans le parler d’aujourd’hui

Connaissez-vous la signification de cette expression ?


Et patin coufin * :

A - n'oublie pas tes patins ni ton couffin
B - etcetera
C - coucou je suis là (expression enfantine)


Répondre


Qu'es aquò, qu'es aquò ? (9)

Les devinettes d'Andrieu Lagarda, en languedocien, sont un modèle de finesse.Vous essayez de trouver... et vous nous écrivez la réponse.


Vaquí la devinalha dau jorn

Qu'es aquò, qu'es aquò ? (9)
Lo cap au solèu
e los pès dins l'aiga.


Qu'es aquò ?



 














            partager partager

Vuei lei mametas tolonencas recebon de masquetas solidaris

Solidaritat entre generacions


TOULON. Touchée par la générosité des retraitées qui tricotent pour les nouveaux nés prématurés, une occitaniste leur fabrique à son tour des masques de protection.



A dix minutes les aînées de l'EHPAD reçoivent les masques de Patricia. L'an passé ce sont elles qui tricotaient pour sa petite fille à la maternité (photo PJ DR)
A dix minutes les aînées de l'EHPAD reçoivent les masques de Patricia. L'an passé ce sont elles qui tricotaient pour sa petite fille à la maternité (photo PJ DR)

L’an passat, a pauc près a la mema epòca, la pichona Emma, naissuda tròp lèu prematura èra a l’espitau amé sa maire quauquei setmanas , lo temps de s’afortir un pauc. « Un moment d’ ànsia per ieu de segur ! » rementa Patricia Jouve.

 

 

Era tant pichoneta l’Emma, que tot ce qu’avian tricotat, la familha, per ela era tròp grand. « Li faliá retornar lei manchas dos o tres còps e lei bonets èran tant larges que se deviravan tot solets de sa tèsta. »

 

En qualitat de mameta, Patricia Jouve, un dei pielons dau Ceucle Occitan de La Sanha, dins Var, aviá lo drech de l’anar veire, dins son pichòt liech, caufat per un lume a infrarotge. « M’avisèri qu’Emma portava de pichòtas bracieras e de bonets tot bèu just a sa talha. Li aviá meme a son costat una pèça crochetada de multiple colors que li serviá de dodon e une cubèrta facha de carrats, crochetada tamben. »

 

« Ai aprés qu’Emma deviá aquelei generosas donacions a una chorma de mametas de l’EHPAD a costat de mon ostau, que tricotavan tot l’an » Lei grands fasián de creacions minusculas, tan polidas lei unas que lei autres, per lei prematurs de l’espitau.


Aparar la penuria per lei mametas solidaris

Patricia Jouve sans masque (photo MN)
Patricia Jouve sans masque (photo MN)

ocada per aquela iniciativa Patricia Jouve comença de portar de lana, en aquelei mametas que n’en demandavan, e de fotòs de la pichona Emma, vestida de totei sei creacions.

 

Un an après, un autre moment d’ànsia arriba encara, aqueu generau, emé la terribla malautiá que nos tòca e que tòca encara mai aquelei fremas de l’EHPAD, «  tant fragilas vuei coma l’èra ma felena aièr ». Coma se parla de lònga a la television dau manca de mascas per lei sonhants e per lei vièlhs deis EHPAD, e que se dona tamben sus la telaranha de modèls de mascas de cordurar en teissut, Patricia comença de cordurar, « per aparar la penuria, fauta de mielhs. »

 

« Ai agut l’idèia de ne’n faire per elas que m’avián tant sensibilisada » nos vèn encara. « Per aquelei mametas, ben mai vièlhas que ieu, que passan son temps a tricotar de vèstits per de pichòts tan fragils coma elas son ».

 

« Ai sortit toei meis toalhons , de totas colors per n’en cordurar. Un escambi, un just retornament dei causas, e que me fai plaser de donar coma ai recauput. »

 

Chasca setmana, a l’Ostau dei retirats, davant la pòrta, leis emplegats pòdon rabalhar un saquet de masquetas, fachas de l’ostau, e made in solidaritat !

 


Mardi 7 Avril 2020
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Votre numéro d'été invite à respirer
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.