Aquò d'Aqui


L’occitan enseigné “dans le cadre de l’horaire normal”

Ne rêvons pas, loi Molac ou pas, l’emploi du temps continuera à proposer le choix à l’élève : occitan ou repas de midi ? Il convient de préparer la réaction dès maintenant, question d’égalité.

Bien qu’elle fut amputée par le Conseil Constitutionnel de dispositions majeures, la Loi Molac enfin promulguée autorise quelques avancées pour l’enseignement des langues régionales. Ainsi, théoriquement les “heures poivre” auront vécues et l’occitan devrait rejoindre les matières qui ont droit à des horaires “normaux”.

 

Mais théoriquement et pas plus… il est donc temps pour les défenseurs de se mobiliser. La rentrée scolaire doit être préparée.


















            partager partager

Votre nouvel Aquò d'Aqui d'été


Vous le savez, les abonnés de notre magazine mensuel profiteront d'articles inédits en occitan, ceux qui nous ont réclamé le plus de travail. Cet été Aquò d'Aquí vous parle poésie et pollution de l'air, apprentissage de l'occitan et Union Européenne...entre autres.



Votre nouvel Aquò d'Aqui d'été
Notre mensuel examine les problèmes posés par la pollutions des navires de croisière à Marseille et Barcelona, et tout autant les solutions. Il s'intéresse à la jeune poésie d'oc et vous parle de son festival à Salinelles.

Tout en vous informant des nouvelles liées à l'enseignement de notre langue. Cet été l'actualité a ses côtés positifs, nous les examinons.

Abonnez-vous, faites vous plaisir tout en assurant la soutenabilité de la presse d'expression occitane.

 

Poésie, enseignement de l'occitan, regards sur notre histoire...Notre mensuel est prêt à vous apporter tout cela vers le 20 juillet.

La presse française vous parle beaucoup de la pollution des navires de croisière au port de Marseille, en relativisant celle que provoquent les milliers d'automobiles qui circulent dans la même ville portuaire.

C'est vrai que ces immenses navires génèrent d'énormes nuisances. Et c'est vrai dans d'autres villes-port, comme Barcelona. Ce mois-ci Aquò d'Aquí va au fond des problèmes vécus dans les deux cités, et s'intéresse aux solutions. Elles existent.

Et souvent c'est la société civile qui les met en avant. 

A Salinelles (Gard) le mois dernier, l'éditeur Paul Martin (L'Aucèu Libre) et la poétesse Estello Ceccarini, ont créé un événement littéraire qui, nous l'espérons, sera renouvelé, et mieux, sera durable. Réunir les éditeurs d'oc et consacrer deux journées à un genre littéraire - cette année la poésie - dans une ambiance festive, a  attiré un public. Nous rendons compte de ce succès.


La poétesse Aurélia Lassaque y était. Elle a répondu à nos questions. Elle fera une pause dans sa vie - assez originale - de globe trotter de la poésie occitane, car d'autres projets la motiveront cette année.

Nous gardons la surprise pour nos abonnés, mais si partout l'occitan au lycée doit être défendu pied à pied, dans le Var, il reconquiert...La matière y avait totalement disparu. Il est donc possible de la "ressusciter"! Voyons dans quelles conditions, cela servira à d'autres.

Nous suivons une Catalane de Nice à Strasbourg, où dix mille personnes, début juillet, ont voulu accompagner l'ex président de la Generalitat de Catalogne, Carles Puigdemont, à qui l'Espagne refuse le statut de député européen. Il a été élu par deux millions de citoyens, mais une hypocrisie de la législation espagnole permet de priver ces électeurs de leur choix démocratique. L'Union Européenne laisse faire...

Felip Hammel refait, un siècle après, l'enquête sur l'assassinat de Jean Jaurès. Et le public languedocien se passionne pour l'affaire, un scandale. Gisèle Naconaski interroge l'historien. De son côté Felip Martel, lui, nous parle de Michel Serres. Le philosophe disparu récemment estimait que l'occitan ne pouvait tout exprimer. Erreur stupide que véhiculent des gens par ailleurs intelligents. Nous les invitons donc à una ablation de la tour Eiffel qu'ils gardent dans leur boîte crânienne. 

Les dessins d'humour et reportages de Gérard Phavorin, les mots mêlés de Reinat Toscano, la chronique herboriste de Florence Faure-Brac et la connaissance humoristique du parler marseillais à laquelle invite Médéric Gasquet-Cyrus, compléteront ce numéro d'été, avec bien d'autres choses à lire, en français comme en occitan dans plusieurs de ses variétés dialectales.

Ce tour de force qui consiste à vous proposer chaque mois des enquêtes, reportages, portraits, compte-rendus en langue d'oc ou à propos de la langue d'oc, avec des journalistes professionnels, n'est possible durablement qu'avec votre adhésion. Celle-ci s'exprime par un abonnement qui nous est indispensable. Pour le prix d'un restaurant, vous contribuez à damer le pion à ceux qui prétendent que votre langue est une langue morte! ...

Jeudi 11 Juillet 2019
Michel Neumuller




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Chanjar la Constitucion ? Dins l'Aquò d'Aquí d'estiu ne'n parlam
Dison que...

Quid de Mayotte ?

A la rentrée notre mensuel vous proposera une enquête fouillée sur la société du plus récent des départements français, dont la reconnaissance de la langue formait part de la loi Molac.

Que saviez vous de la politique de promotion du créole à la Réunion ? Et question subsidiaire, que savez vous vraiment de l’Ile de Mayotte, des tensions historiques et culturelles qui travaillent ce département français, dont seuls de rares échos parviennent en Métropole ?

 

Une des grandes satisfactions de notre journal reste de pouvoir vous en dire plus sur des des situations et des enjeux qui échappent à beaucoup.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.