Flambèu catalan

Les élections catalanes du 21 décembre ont à nouveau montré que la moitié de la population souhaite la République et le divorce avec l'Espagne. Elles signent la déroute de la catastrophique gestion de crise du pouvoir espagnol. Elles interrogent enfin tous les Européens sur la qualité de leurs propres démocraties.

Adonc vaquí l’ora dei resultats. E de se dire : « tot aquò per aquò !? ».






            partager partager

Venturi metropolitan que saup pas coma


Le Grand Site Sainte-Victoire pourrait perdre son label et son personnel. Avec la création de la Métropole d’Aix-Marseille, le syndicat mixte de gestion doit disparaître, mais quid de la protection d’un espace emblématique ?



Le massif dispose d'une équipe pluridisciplinaire depuis la fin des années 1980. Celle-ci craint désormais d'être éparpillée pour les besoins de la Métropole (photo MN)
Le massif dispose d'une équipe pluridisciplinaire depuis la fin des années 1980. Celle-ci craint désormais d'être éparpillée pour les besoins de la Métropole (photo MN)
Amé 35 000 ectaras e au mitan una montanha que Cézanne a fa celebrissima, Venturi, que lei geografes francès se son despechats de nomar Sainte-Victoire au siècle XVII, podriá pèrdre son labèu « Grand Site » e vèire tota l’estructura que ne’n fa l’animacien s’escampilhar.
 
A l’ora d’ara son seis emplegats qu’assajan de la sauvar, aquela estructura. Amé la Lèi de Metropolisacien, sabon plus se subreviurà delà de 2016.
 
« Lo malastre es que degun vòu nos informar de que que siegue demieg leis institucionaus que bailèjan lo Grand Site » que nos ditz un d’aquelei vint-e-quatre salariats d’una còla que deu tot d’un còp menar de recèrcas sus lo plantum e lo bestium d’aquela montanha, jogar lo ròtle d’animators escolàris, e empachar lei degradaciens que mai que d’una pratica pòu entrainar : entre motòs trial, tubaires l’estiu, o simplament dau trevament de centenaus de milliers de visitaires qu’atrivan lo site.
 
Lo Consèu Despartamentau dei Bocas-dau-Ròse, premier finançaire dau Grand Site, despuei qu’a crebat l’uou en 1989, amé 51% de son budjet, abaissa sa participacien chasque an, ara au nivèu de 600 000 €uròs. Lo País Sestian e la Regien Provença comptan pas tant ; e de tot biais la Lèi que duerbe la Metropòla d’Ais-Marselha fai ges de plaça ai Sindicats Mixtes tau coma aqueu dau Grand Site.
 
« Devriem rejonhe la Metropòla, mai degun pòu o vòu nos dire dins qutei condiciens », perseguís l’emplegat. La presidenta, Patricia Saez, una conselhèra despartamentala, pòu just dire qu’es pas informada pèr sa presidenta Martine Vassal, ce qu’ajusta a l’ ànsia dau personau, que nos raporta aquelei precisiens.
 
Au desbocat devrián rejonhe lei servicis d’environament de la Metropòla, mai dins de condiciens que totei inhoran. Pèr elei exista lo risque de vèire desaparéisser una còla dedicada au Venturi…que podriá eu pèrdre alòr lo labèu « Grand Site », una reconeissénça d’Estat pèr l’òbra favorabla au desvolopament duradís dins lei Sites Classats.

Lundi 11 Juillet 2016
Michel Neumuller





1.Posté par MICHAUD le 16/07/2016 12:24
Il n'est pas possible d'abandonner la Ste Victoire! l'Etat a déjà fait l'impasse sur la Ste Baume comme sur l'Esterel-OUEST. Il ne restera rien ! tout sera sacrifiè à la promotion immobilière . Tout sera sacritié aux puissances d'argent

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí 302 chasse le sanglier !
Dison que...

"L’independencia de Catalonha mi fa pas pantalhar"

Gilbert Combe anime l'atelier de théâtre de l'Institut d'Estudis Occitans des Alpes-Maritimes. Il nous a adressé cette prise de position en décembre.

Quand leis Angles votèran per si desseparar d’Europa mi sentiguèri, coma dire, pas flame : un pauc malurós, un pauc deçauput, un pauc en colèra contra aquelei qu’avián causit  de virar l’esquina a la familha europenca e tot aquò tanben per leis anglés maluros, que volián restar  mé nosautrei. 


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.