Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Venturi metropolitan que saup pas coma


Le Grand Site Sainte-Victoire pourrait perdre son label et son personnel. Avec la création de la Métropole d’Aix-Marseille, le syndicat mixte de gestion doit disparaître, mais quid de la protection d’un espace emblématique ?



Le massif dispose d'une équipe pluridisciplinaire depuis la fin des années 1980. Celle-ci craint désormais d'être éparpillée pour les besoins de la Métropole (photo MN)
Le massif dispose d'une équipe pluridisciplinaire depuis la fin des années 1980. Celle-ci craint désormais d'être éparpillée pour les besoins de la Métropole (photo MN)
Amé 35 000 ectaras e au mitan una montanha que Cézanne a fa celebrissima, Venturi, que lei geografes francès se son despechats de nomar Sainte-Victoire au siècle XVII, podriá pèrdre son labèu « Grand Site » e vèire tota l’estructura que ne’n fa l’animacien s’escampilhar.
 
A l’ora d’ara son seis emplegats qu’assajan de la sauvar, aquela estructura. Amé la Lèi de Metropolisacien, sabon plus se subreviurà delà de 2016.
 
« Lo malastre es que degun vòu nos informar de que que siegue demieg leis institucionaus que bailèjan lo Grand Site » que nos ditz un d’aquelei vint-e-quatre salariats d’una còla que deu tot d’un còp menar de recèrcas sus lo plantum e lo bestium d’aquela montanha, jogar lo ròtle d’animators escolàris, e empachar lei degradaciens que mai que d’una pratica pòu entrainar : entre motòs trial, tubaires l’estiu, o simplament dau trevament de centenaus de milliers de visitaires qu’atrivan lo site.
 
Lo Consèu Despartamentau dei Bocas-dau-Ròse, premier finançaire dau Grand Site, despuei qu’a crebat l’uou en 1989, amé 51% de son budjet, abaissa sa participacien chasque an, ara au nivèu de 600 000 €uròs. Lo País Sestian e la Regien Provença comptan pas tant ; e de tot biais la Lèi que duerbe la Metropòla d’Ais-Marselha fai ges de plaça ai Sindicats Mixtes tau coma aqueu dau Grand Site.
 
« Devriem rejonhe la Metropòla, mai degun pòu o vòu nos dire dins qutei condiciens », perseguís l’emplegat. La presidenta, Patricia Saez, una conselhèra despartamentala, pòu just dire qu’es pas informada pèr sa presidenta Martine Vassal, ce qu’ajusta a l’ ànsia dau personau, que nos raporta aquelei precisiens.
 
Au desbocat devrián rejonhe lei servicis d’environament de la Metropòla, mai dins de condiciens que totei inhoran. Pèr elei exista lo risque de vèire desaparéisser una còla dedicada au Venturi…que podriá eu pèrdre alòr lo labèu « Grand Site », una reconeissénça d’Estat pèr l’òbra favorabla au desvolopament duradís dins lei Sites Classats.

Lundi 11 Juillet 2016
Michel Neumuller





1.Posté par MICHAUD le 16/07/2016 12:24
Il n'est pas possible d'abandonner la Ste Victoire! l'Etat a déjà fait l'impasse sur la Ste Baume comme sur l'Esterel-OUEST. Il ne restera rien ! tout sera sacrifiè à la promotion immobilière . Tout sera sacritié aux puissances d'argent

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí d'octobre arrive... abonnez vous vite !

Dison que...

Uno marcho di fierta countrariado

AVIGNON. Les Gay Pride sont faites pour que la diversité s’affiche, s’affirme, gaiement et en couleurs. Quittant le chantier de l’Oustau Prouvençau e Occitan de Sault, bientôt inauguré, Raphaël a participé à celle d’Avignon. Hélas ! Tout y a été contraint par des autorités locales qui semblaient vouloir, sans vouloir.

Rafaèl Cuny
Lou darrié dissate, tres de setèmbre, m'anère espaceja dóu coustat de la ciéuta papalo, qu'aviéu ausi que se ié debanavo la proumiero Gay Pride avignounenco, caminado di fierta.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.