Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Valréas : la calandreta souffle sa première bougie.


La Troisième Calandreta à main gauche du Rhône, après Orange et Gap, a fêté son premier anniversaire.



Un an après la création de l’association de préfiguration, la Calandreta de Valréas (Vauriàs) en Vaucluse celle-ci s’apprête à recruter une seconde assistante maternelle Atsem, et la petite section de maternelle, la première à ouvrir, compte sept enfants.

 

Malgré les problèmes liés à la pandémie – en particulier l’impossibilité d’organiser des fêtes qui contribuent au budget de ces écoles, la dernière née des soixante neuf établissements scolaires associatifs d’enseignement de l’occitan en immersion, se veut optimiste.

 

La Ville nous a alloué un local spacieux, et les cent mètres carrés nous permettent d’accueillir encore plus d’une dizaine d’enfants” révèle Guilhem Vaton, le président de l’association. La professeure des écoles Elodie et l’atsem Erica ont maintenant essuyé tous les plâtres “avec l’aide des parents, très volontaires” rajoute le président.

 

Ce sont ces derniers qui ont réalisé la vidéo de présentation de la nouvelle école sous contrat de Valréas.

 

La petite équipe a en effet entamé un travail de communication qui cible son environnement communal. “Les commentaires sur le profil facebook, à mon grand étonnement, ont parfois montré que l’ignorance et le fantasme s’expriment férocement” regrette Guilhem Vaton, qui préfère relever que l’immense majorité des “posts” montrent que l’enseignement en langue régionale est vu de façon positive. Il en dira plus aux parents curieux, lors de visites sur rendez-vous, et répondra aux questionnements.

Rappelons que ce mouvement scolaire s'appuie sur les méthodes d'enseignement Freinet, que cet enseignement se fait en occitan, avec des maîtres formés, et que les écoles sous contrat suivent les programmes de l'Education Nationale. Les motivations des parents sont diverses, mais y entre pour beaucoup la facilité qu'acquiert l'enfant pour l'apprentissage des langues.

 

Et de rappeler qu’un don est possible, pour améliorer le quotidien de l’école et favoriser ainsi les meilleures conditions scolaires.

Valréas : la calandreta souffle sa première bougie.

Lundi 3 Mai 2021
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dans l'Aquò d'Aquí de l'été...

Dison que...

Uno marcho di fierta countrariado

AVIGNON. Les Gay Pride sont faites pour que la diversité s’affiche, s’affirme, gaiement et en couleurs. Quittant le chantier de l’Oustau Prouvençau e Occitan de Sault, bientôt inauguré, Raphaël a participé à celle d’Avignon. Hélas ! Tout y a été contraint par des autorités locales qui semblaient vouloir, sans vouloir.

Rafaèl Cuny
Lou darrié dissate, tres de setèmbre, m'anère espaceja dóu coustat de la ciéuta papalo, qu'aviéu ausi que se ié debanavo la proumiero Gay Pride avignounenco, caminado di fierta.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.