Aquò d'Aqui



Vous pouvez aussi désormais écouter certains articles !

En cliquant sur la pièce jointe du premier paragraphe des articles concernés, vous téléchargerez un fichier sonore, en fait le même article, mais lu à voix haute. L'initiative nous vient d'un constat : certains abonnés ont hélas une vue déficiente.

Voici un bon moment que nous y pensions; enregistrer certains articles et les proposer sur notre site web, faire entendre à celles et ceux qui souhaitent avoir la langue dans l'oreille, savoir comment on la prononce. Mais c'est un abonné de notre mensuel, devenu mal voyant, qui nous a incité à sauter le pas.







Les articles les plus commentés







            partager partager

Une pétition pour rétablir les cours de langue régionale


Mise en ligne cette fin de semaine, la pétition devra recueillir plusieurs milliers de signatures, pour crédibiliser l'exigence des organisateurs. Elle prélude un rassemblement devant le Rectorat d'Aix, le 4 avril.



Le  30 novembre dernier aux alentours du Ministère de l'Education, les défenseurs de l'enseignement des langues de France manifestent ensemble. Cette unité semble nécessaire en régions pour obtenir le rétablissement des cours perdus du fait de la Réforme Blanquer (photo MN)
Le 30 novembre dernier aux alentours du Ministère de l'Education, les défenseurs de l'enseignement des langues de France manifestent ensemble. Cette unité semble nécessaire en régions pour obtenir le rétablissement des cours perdus du fait de la Réforme Blanquer (photo MN)
Mise en ligne dimanche par la coordination Pour Que Vivent Nos Langues, la pétition en ligne change.org ne recueillait encore qu'une grosse centaine de signatures ce mardi matin 10 mars 2020.

En Provence la coordination appelle à un rassemblement devant le Rectorat d'Aix-Marseille le samedi 4 avril, et soutenus par des miliers de signataires en France, cette manifestation aurait plus de succès, souligne Paulin Reynard. Avec Marie-Françoise Lamotte (Aeloc),  et au nom de la coordination, le jeune majoral du Félibrige tente d'organiser au mieux ce moment important de la confrontation entre le ministère de l'Education et les partisans des langues de France.

"Une pétition à quelques centaines de noms ne nous donnerait pas la crédibilité nécessaire, mais avec plusieurs milliers, nous attirerions l'attention et la sympathie de nombreuses familles, qui souhaiteraient que l'enseignement de la langue d'oc soit une réalité partout" nous dit-il dans un entretien à paraître bientôt.

La pétition réclame le rétablissement des cours supprimés par l'administration de M Blanquer depuis l'an passé, celui de la formation des maîtres, mais au delà exige le montage d'un plan de développement de notre langue ici dite "régionale".

La coordination Pour Que Vive Nos Langues rassemble en Provence le Félibrige, l'Institut d'Estudis Occitans et les associations spécialisées dans la promotion et la défense de la langue d'oc dans l'enseignement : Aeloc et Aplr;


Mardi 10 Mars 2020
Michel Neumuller





1.Posté par Montanaro le 10/03/2020 10:11
Manca una classa d’òc a l’escòla de Correns !!!!
A l’adjuda !!!

2.Posté par Mendes le 10/03/2020 10:52
Aquo que boun!

3.Posté par Rubio le 10/03/2020 11:29
Pour le retour des traditions

4.Posté par BOUFFARD le 10/03/2020 11:47
De Ségur

5.Posté par Mille le 10/03/2020 11:56
Je trouve cette initiative très bonne car moi même j’aurais aimé savoir parler provençal !

6.Posté par masseglia le 10/03/2020 12:32
je suis pour a fond manda

7.Posté par Gendreau Xavier le 10/03/2020 13:26
Préservons nos languee

8.Posté par Touron Joan Miquel le 10/03/2020 13:42
je suis catalan et pas occitan

9.Posté par Lefebvre Rodolphe le 10/03/2020 13:48
Je soutiens à fond

10.Posté par Fall le 10/03/2020 14:23
Richesse d'un pays, d'une région : de chouettes moment de partage grâce aux langues régionales 😉👍

11.Posté par Richard le 10/03/2020 14:27
Non seulement rétablir, mais développer au même titre que le Français, l'Anglais etc..

12.Posté par Martinez le 10/03/2020 14:44
Avec plaisir pour mes enfants

13.Posté par Allasia Valérie le 10/03/2020 17:25
Pas d'avenir sans passé

14.Posté par Rodriguez Sébastien le 10/03/2020 18:23
Très belle initiative pour faire perdurer notre belle langue occitane

15.Posté par Ribbe le 10/03/2020 18:24
Très bonne initiative vive les langues régionales et le retour des langues traditionnelles

16.Posté par auré le 10/03/2020 20:13
très bonne idée ! aïoli !

17.Posté par Maury le 10/03/2020 21:47
Ma fille est en calandreta je soutiens à 200%

18.Posté par bruno laugier le 10/03/2020 22:49
Parceque!

19.Posté par ghislaine bernart le 10/03/2020 22:49
parceque!

20.Posté par Rouffiac Dot le 11/03/2020 02:25
Évidemment !

21.Posté par PIANALDI PIANALDI André le 11/03/2020 19:34
il faut continuer cette belle chose

22.Posté par CATHERINE le 12/03/2020 19:25
L'enseignement de toute langue maternelle est essentielle au développement de l'enfant et une ouverture essentielle à l'apprentissage d'autres langues, à l'ouverture aux autres, aux autres cultures !

23.Posté par DENAX Franck le 13/03/2020 03:30
Parce que les cultures régionales sont importantes . Paris n est pas la France

24.Posté par andré PAGES le 13/03/2020 08:43



je suis pour l'essor de la langue occitane

25.Posté par LIONS le 13/03/2020 11:20
Je suis bien sûr d'accord pour que soit renforcé l'apprentissage du provençal, le rétablissement de toute classe supprimée et la création d'autres. Il est évident que Blanquer du haut de son siège "d'oil" est loin de tout ça . Il en est resté au temps de la croisade "des Albigeois" où, depuis lors, la France est coupée en deux
Pas nouveau !
Cdt
E.L.

26.Posté par sassia le 13/03/2020 18:30
Ca fait parti de notre patrimoine ...

27.Posté par Xavier le 13/03/2020 20:40
Per salvagardar la Lenga Nostra : un Païs, una Lenga, Occitaniá !

28.Posté par LIONS le 14/03/2020 09:41
Bon-jour.
L'ensignament va pèr forço se faire per ourdinatour. Perqué pas istituï tambèn un ensignamen per lou prouvençau e acò meme touto l'annado ?
Couralamen.
Eimound

29.Posté par AUBERT Christiane le 17/03/2020 10:20
Nice, le 17 mars 2020

UNE PETITION ? où ça ?
En tout cas, elle n'est pas arrivée jusqu'à moi qui
en reçois très souvent de la part de change.org.
Je voulais vous le dire.
Couralamen.
Christiane

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí prolonge l'été

Notre numéro de septembre-octobre arrive. Abonnez-vous vite !

Tant qu'il est là, vous disposez d'un média public et votre langue n'est pas morte...
Notre numéro 355 sera chez ses abonnés dans une petite semaine au plus. Vous y trouverez des enquêtes et reportages, entretiens et chroniques, dont 70% en occitan de diverses variétés et un glossaire pour aider celles et ceux qui apprennent ou récupèrent leur langue !

20/09/2023

Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre ouvre large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.