Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Una segonda escòla à Niça e de projèctes de Calandreta

Académie de Nice et Mairie signent une convention en vue d'ouvrir une seconde école bilingue


Notre mensuel de février proposera un dossier complet sur les projets d’école bilingue. Pour ce faire nous nous adressons aux porteurs des projets, ils donnent quelques clés pour réussir …



Fanny Cammas voulait que son fils reçoive un enseignement en langue d'oc...cinq ans plus tard, elle est de fait experte en montage de projets bilingues et prête à faire profiter d'autres de son expérience (photo XDR)
Fanny Cammas voulait que son fils reçoive un enseignement en langue d'oc...cinq ans plus tard, elle est de fait experte en montage de projets bilingues et prête à faire profiter d'autres de son expérience (photo XDR)

Cen que porrii conselhar au monde que si voàlon endralhar dins un projècte d’escòla bilingüa es d’èstre ben atentius à la sieu comunicacion, per toi, lu parents coma li autoritats”.

 

Es que son li familhas que si vendràn faire marcar, e se non an la confiança, lo projècte non serà una capitada, nen di Fanny Cammas, maire de quatre enfants qu’un acaba lo sieu temps à l’escòla dei Portegaliers que ja Fanny a portat en 2013.

 

Ma aver l’aurelha de la Comuna ajuda vertadierament foarça. À pròva aquela de Niça mena lo sieu segond projècte e deuria durbir à la rintrada 2020, l’escòla Fuont Cauda comencerà per aculhir una vintena d’enfants en classas mairali, e à Calenas l’ajonch niçard J-Marc Giaume a signat una convencion embé l’Acadèmia per aquò.

 

La proporcion d’escòlas bilingüi à Niça es segur tota pichona, e pura sensa egala en Provença Aups e Coasta d’Azur, dont Marselha non n’a e li Bocas de Ròse tres, ma dins un contèxte ben diferent : dins lo 13 l’escòla adòpta lo projècte, à Niça, l’escòla foara sector mesclerà abitants dau quartier e parents que n’an fach la causida. “Lo premier projècte nen moastra que per l’essenciau es lo monde dau quartier, una briga alargat, que si vèn marcar” contunha Fanny Cammas.

 

 


E de projectes de Calandretas

A la Dictada 2017, les élèves de la première école bilingue niçoise, Portegaliers (Orangers) - Photo MN
A la Dictada 2017, les élèves de la première école bilingue niçoise, Portegaliers (Orangers) - Photo MN

En Provença vaquí aüra un projècte de Calandreta qu’apareisse à Vaureàs, dins Vauclusa Nòrd, e encara à Niça tempta de crebar l’òu un segond projècte de Calandreta.

 

Se atraire lu parents es essenciau, doncas m’un projècte pedagogic segur, e mai que tot la certitud que l’escòla aurà locau e professors formats, lu afogats , militants coma Fanny Cammas, dévon finda èstre dapertot : “lo consèu academic de la lenga regionala au noastre pilha de decisions, alora cau si tenir au corrent e saupre cen que cau quora cau”, en particulier non caurà esitar à contactar lu sieus elegits, elu porràn desblocar de situacions...À Niça l’an fach, e en abriu florísson dins la vila lu panèus municipaus per avisar lo monde de si faire marcar à l’escòla dei Portegaliers.


Article adaptat au niçard per Reinat Toscano

Votre abonnement à cette revue indépendante nous permettra de développer notre travail d'information d'actualité dans un média qui aide les locuteurs et les apprenants à garder un contact avec la langue d'oc, ou à progresser dans sa connaissance et sa pratique.

Mercredi 8 Janvier 2020
Michel Neumuller





1.Posté par Lou Petìt Ausèth le 09/01/2020 19:11
Acò tè qu'éy ùo boune noubèlo !

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí d'octobre arrive... abonnez vous vite !

Dison que...

Uno marcho di fierta countrariado

AVIGNON. Les Gay Pride sont faites pour que la diversité s’affiche, s’affirme, gaiement et en couleurs. Quittant le chantier de l’Oustau Prouvençau e Occitan de Sault, bientôt inauguré, Raphaël a participé à celle d’Avignon. Hélas ! Tout y a été contraint par des autorités locales qui semblaient vouloir, sans vouloir.

Rafaèl Cuny
Lou darrié dissate, tres de setèmbre, m'anère espaceja dóu coustat de la ciéuta papalo, qu'aviéu ausi que se ié debanavo la proumiero Gay Pride avignounenco, caminado di fierta.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.