Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

Una bomba « provençala » au centre fiscau sestian


AIX. Le Centre des Impôts d’Aix-en-Provence a essuyé une explosion le 22 janvier à 4 h du matin. Un « Front de Libération Nationaliste de Provence » y a laissé sa signature. L’incident fait suite à d’autres, survenus dans le Var voici un an.



Fermé pour cause d'explosion, le centre des impôts avait subi l'explosion d'un engin artisanal; les dégâts ont été minimes (XDR)
Fermé pour cause d'explosion, le centre des impôts avait subi l'explosion d'un engin artisanal; les dégâts ont été minimes (XDR)
Quauquei vitras esbrigadas e un grafiti quasi escafat, leu escrich per anonciar l’òbra d’un Front de Liberacien Nacionalista de Provença (ce que se pòu devinar amé lo sigle, leu marcat), e dos policiers que canejan la lèia d’accès au Centre Fiscau d’Ais-de-Provença, vaquí ce que se podiá veire detz oras après qu’una bombeta ague petada dins la nuech de dimars a dimècres 22 de janvier 2014.
 
Despuei la prima de 2013, aqueu grope, se s’agis ben dei memei desconéissuts, aviá pas fa parlar d’eu. Veniá de faire petar una tiera d’engenhs davans lei vitrinas d’agèncis bancaris, o de viatges, dins lo Var Aut e centrau, amé de slogans per dire que la Provença èra una mena de colonia.
 
Dins l’après dinnada, es lo Partit Occitan qu’a condemnat aquela accien « que mete tanben en dangier de fonccionàris e una populacien pròcha » qu'a dich dins un comunicat.
 
Aquel eveniment, mai d’un observator l’aurà sotalinhat, s’es debanat a l’intrada d’una jornada importanta per lei regionalistes, bòrd que deviá s’i debatre a l’Assemblada Nacionala de la signatura de la Charta Europenca dei Lengas Regionalas. E se degun a encara parlat de provocacien, l’idèa grelha.

Mercredi 22 Janvier 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.