Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

L’Acadèmi Prouvençalo de Cano vitimo d’un cambrioulage


CANNES. Le vieux groupe folklorique cannois lance un appel à dons et prêts de matériel, en particulier d’outils de paysannerie qu’il utilise durant les danses traditionnelles.



Le confinement laisse le champ libre aux cambrioleurs, et aux vandales. Sur cette image du centenaire, en 2019, on peut imaginer ce que représente la destruction et le vol des instruments comme des costumes (photo APC DR)
Le confinement laisse le champ libre aux cambrioleurs, et aux vandales. Sur cette image du centenaire, en 2019, on peut imaginer ce que représente la destruction et le vol des instruments comme des costumes (photo APC DR)

Quino marrido souspresso lou quinge d’abriéu au matin, de descubri lou loucau coumpletamen saqueja e lou materiau siegue roumpu siegue rauba ! “Raubo, fourco, fouit, voulame siguèron rauba o foundu lou materiau de sounourisacioun e mai que d’un estrumen de musico tambèn” nous vèn Louis Tighilt, sòci de l’Acadèmi Prouvençalo de Cano, un d’entre li mai ancian groupe foulclouri de Prouvènço.

 

Es tout lou plan-pè d’un inmoble canen presta eis assouciacioun pèr la Coumuno qu’a pati d’un cambrioulage e fouarço materiau infourmati a despareissu ; en mai d’acò li raubaire an saqueja tout ce que podien pas empourta.

 

Alor, l’Acadèmi demando soulidarita is àutri groupe folc e s’adreisso au mounde pèr recampa lou mai que sera poussible d’aquélis elemen de decor e d’eisino païsano que fan servi pèr si prestacioun publico. Li danso en vèsti li poudrien pas presenta sènso acò.

 


Les locaux saccagés (photo APC DR)
Les locaux saccagés (photo APC DR)

Segur d’estrumen de musico li mancon tambèn : “timbaloun, galoubet, dous tambourin e de bachas que nous an rauba” se lamento Louis Tighilt, “que podien presta au mounde que pòu pas se li croumpa. Per astre li mai venerable estrumen aro son au musèu”.

 

Fasen apèu en tóuti per nous ajuda avans que recoumence la sasoun” qu’acabo.

 

L’Acadèmi Prouvençalo de Cano siguè foundado per Victor Tuby en 1919, e a coumta entre àutri glòri lou tambourinaire Maria, que chascun i’a toujour di “Moussu Maria”, au recouide dis annado vint-trento.

 

De countata au 06 68 41 56 96 e tighiltlouis@gmail.com


Lundi 20 Avril 2020
Michel Neumuller





1.Posté par Gent le 23/04/2020 10:43
Tot se'n va en doga. Son raubats. Coma la cultura e lenga nòstra.
Li es plus d'ensenhaments d'occitan provençau dins lei collègis o licèus de Cana. Es parier per Mogins o lei comunas vesinas.
Fau chamjar

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dans l'Aquò d'Aquí de l'été...

Dison que...

Uno marcho di fierta countrariado

AVIGNON. Les Gay Pride sont faites pour que la diversité s’affiche, s’affirme, gaiement et en couleurs. Quittant le chantier de l’Oustau Prouvençau e Occitan de Sault, bientôt inauguré, Raphaël a participé à celle d’Avignon. Hélas ! Tout y a été contraint par des autorités locales qui semblaient vouloir, sans vouloir.

Rafaèl Cuny
Lou darrié dissate, tres de setèmbre, m'anère espaceja dóu coustat de la ciéuta papalo, qu'aviéu ausi que se ié debanavo la proumiero Gay Pride avignounenco, caminado di fierta.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.