Aquò d'Aqui



Vous pouvez aussi désormais écouter certains articles !

En cliquant sur la pièce jointe du premier paragraphe des articles concernés, vous téléchargerez un fichier sonore, en fait le même article, mais lu à voix haute. L'initiative nous vient d'un constat : certains abonnés ont hélas une vue déficiente.

Voici un bon moment que nous y pensions; enregistrer certains articles et les proposer sur notre site web, faire entendre à celles et ceux qui souhaitent avoir la langue dans l'oreille, savoir comment on la prononce. Mais c'est un abonné de notre mensuel, devenu mal voyant, qui nous a incité à sauter le pas.














            partager partager

Un torisme non sostenible per la riba de mar


De récentes études montrent que les besoins en eau des grands centres touristiques littoraux de Méditerranée seront couverts au détriment des populations locales et parfois des ressources elles-mêmes, ou que l’amenée d’eau coûtera cher.



Les réserves d'eau sont parfois peu renouvelables, mais mobilisées pour quelques uns et quelques mois par an, comme pour cette piscine de complexe hôtelier en Turquie (photo MN)
Les réserves d'eau sont parfois peu renouvelables, mais mobilisées pour quelques uns et quelques mois par an, comme pour cette piscine de complexe hôtelier en Turquie (photo MN)
La Mediterranèa es la promièra region dau Monde per lei toristas. Atira mai que mai de monde, e sempre que mai ». S’aquò inquieta lo responsable dau pole Mediterranèa au Wild World Fund (WWF, es lo Fons Mondiau de la Vida Fèra), Mohend Mahouche, es que lei chifras pòdon inquietar : « 172 milions d’intradas en 1995, e 249 milions en 2004. Sembla per la prospectiva que saràn 500 milions en 2025 ». Coma podrà suportar tot aqueu monde l’ensems dei païs de l’encontrada mediterranenca e son environament?
 
Lei 12% de receptas d’exportacion qu’entraïna lo torisme per tot aquelei païs, segon un rapòrt sus lo Torisme Duradis, dau Malhum Regionau Paca dei Bailejaires d’Espacis Naturau, devon èstre comparadas amé l’efèct sus l’environament. E per lei resorças d’aiga, sembla dramatique dins de païs, subretot onte (monte) sabèm que, ben lèu, mancarà.
 
Justament, un autre rapòrt, eu, pas encara publicat, dau Plan Blau per la Mediterranèa, nos ditz que lei colectivitats d’acuelh devràn investir tant e mai per abeura tot aquela toristalha, li prepausar lei piscinas e lei gòlfs que vòlon.
 
Es coma aquò que dejà sus la riba de mar(en riba de mar ?) dau Marròc, a Tetoan que se cuerbe d’ostalariás, la consumacion d’aiga de la populacion indigèna, qu’èra de 21 milions de m3 en 1990, deu èstre comparada ai 39 milions de m3 dau Tetoan toristic de 2010. Alòr nos farà mai que de la mitat de la demanda totala, per quauqueis uns e per quauquei mes. E tot aquò amé de ressorsas que son pas dei gròssas. « Pausarà de problèmas dins l’avenir se tot aqueleis ostalariá adoptan pas de metodes de desvelopament duradís » que ditz lo redactor dau rapòrt. Subretot qu’ara li a un risque (una risca ?) de degradacion maja d’una napa freatica.
 
E d’en pertot la problèmatica es mai o mens de saupre se deman li aurà pron d’aiga per lo desvelopament dau territòri en meme temps que (dins lo temps que ?)  l’activitat toristica es gròssa.
 
A Alanya, sus la còsta turca, mancan pas d’aiga, e per aquò investissèron de milions, mai amé la despluejada (la secaressa ?) fa crénher que tot aquò còsta car per pas grand causa.
 
En Croacia, fau anar querre l’aiga en Istria, a de desenau de km de Rovinj, sus la (en?) riba de mar onte (monte)son bastits lei programas immobiliers toristicas.
 
Amé de milions d’€uròs d’investiments per menar una aiga que s’arraris quasi d’en pertot, es de se demandar se lo torisme es una activitat de desvelopament sostenibla ?

Vendredi 11 Mai 2012
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí prolonge l'été

Notre numéro de septembre-octobre arrive. Abonnez-vous vite !

Tant qu'il est là, vous disposez d'un média public et votre langue n'est pas morte...
Notre numéro 355 sera chez ses abonnés dans une petite semaine au plus. Vous y trouverez des enquêtes et reportages, entretiens et chroniques, dont 70% en occitan de diverses variétés et un glossaire pour aider celles et ceux qui apprennent ou récupèrent leur langue !

20/09/2023

Dison que...

Robert Lafont cet intellectuel qui occupa le terrain social pour une renaissance occitane

A ne pas manquer !

AIX-EN-PROVENCE. Le colloque du 14 octobre ouvre large l'éventail des domaines d'intervention d'un humaniste dont l'œuvre incontournable a généré et accompagné le second risorgimento de la conscience d'oc.


Robert Lafont fut l'artisan principal du second risorgimento de la langue d'oc. Mistral avait lié le premier à la production d'œuvres littéraires prestigieuses et à l'unité latine, Lafont, avant et après 1968 associa ce second regain à la critique coloniale et à la situation sociale comme à une relecture de l'histoire. Pour autant son œuvre littéraire et théorique, riche et diverse, marque encore tous les domaines de la création d'òc. 

 



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.