Aquò d'Aqui


            partager partager

Un patrimòni urban e maritim marselhés a descubrir fin setembre

Les journées du Patrimoine (19-20 septembre) dans les quartiers Nord de Marseille


MARSEILLE. On a craqué pour le programme des visites patrimoniales des XV° et XVI° arrondissements de Marseille. L’urbain passé à la moulinette du XX° siècle, de promenades en visites, sur terre et sur mer.



Le patrimoine industriel sera largement valorisé, telles les Savonneries du Midi (photo MN)
Le patrimoine industriel sera largement valorisé, telles les Savonneries du Midi (photo MN)
Ges de castèu dau siècle XV, nimai de roïnas romanas, es ben l’industria e la pesca qu’an fach lei quartiers Nòrd de Marselha coma lei coneissèm, e es aqueu patrimòni que son convidats a descubrir lei passejaires a la fin de setembre.
 
Segur l’i a ben un patrimòni ancian e religiós, escondut , coma dins la Vau deis Aigaladas. S’i tròban un prieurat dau siècle XI ai Carmes, e pas tant luenh la sabonariá dau Miegjorn, e la bauma onte a viscut Sta Madalena (ben segur, una de mai !), e d’aquí se pòu davalar jusqu’a la Ciutat deis Arts de la Carriera, ela ben de nòstre temps.
 
Mai particulier es lo camin dei cinemàs despareissuts dau XVI° arrondiment, que n’i a agut fins qu’a sièis jusqu’ais annadas 1960.
 
E mai originau encara es aquela passejada prepausada « entre doas ribas », de La Vista – terraire agricòu – a Ensen onte l’economia es aquela de la mar.

Cinquanta passejadas culturalas originalas

E mai barròca la descubèrta de la psiquiatria a l’Espitau Edoard Toulouse, aqueu dei quartiers Nòrd (Valverd es aqueu dau Sud).
 
Entre leis autrei nombrosas prepausiciens trobarem encara una passejada en batèu a l’Estaca, o la visita de la Glèisa de Sant-Loís, pas ben vièlha mai clafida d’òbras contemporanas. Serà pereu possible de participar an’una « tchatchada » (es l’Ofici dau Torisme que la sòna coma aquò) sus l’enjuec dau patrimòni, a la Villa Mistral.
 
Una cinquantena d’aquelei passejadas culturalas seràn adonc possiblas dau 18 au 20 de setembre. De descubrir amé la pèça joncha aquí.
Certaines visites commentées se feront sur l'eau, comme à l'Estaque (photo MN)
Certaines visites commentées se feront sur l'eau, comme à l'Estaque (photo MN)


Vendredi 21 Août 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

On vous parle des poétesses d'oc ?
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.