Aquò d'Aqui


            partager partager

Un mouloun de fouto de tambourinaire


Li Venturié mettent en ligne l'ensemble des photos prises par Philippe Nou lors du Festival du Tambourin d'Aix, en avril dernier.



Lors d'un concert au Conservatoire d'Aix (photo Philippe Nou DR)
Lors d'un concert au Conservatoire d'Aix (photo Philippe Nou DR)
La premièro semano d'abriéu, lei carrièro d'Ais siguèron pleno dóu soun dei tambourin...Lou Festivau dóu tambourin siguè, eu, foutougrafia per Felip Nou, un afouga que mitraillavo toutei lei manifestacien.

Uei lo beile d'aquelo manifestacien, l'assouciacien Li Venturié, partajo aqueu mouloun d'imagi. Que se poudran trouba aqui.  

Son aquelei fouto que nous avien permés de publica nouastei rendu coumte d'aqueu festivau.

Samedi 21 Mai 2016
Aquò d'Aquí





1.Posté par Denis ROUX le 26/05/2016 16:02
Fau pas oblidar l'acènt grèu sus lo "o", meme en grafìa dicha mistralènca.!
Sus lo còp, avieu pas compres lo titre e me demandave lo rapòrt ame lo "foot"!!!

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.