Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.














            partager partager

Un estelan d’amour en Droumo prouvençalo


A Mirabel des Baronnies, contes et chants d’amour ont attiré un public fourni. En préambule au Festival Contes et Rencontres.



Magali, la Cato Blanco e lou Calignaire...Mistral mis en scène à Mirabel-les-Baronnies (photo AC)
Magali, la Cato Blanco e lou Calignaire...Mistral mis en scène à Mirabel-les-Baronnies (photo AC)
A despart dóu prougramo de ''Contes et Rencontres'', aquelo representacioun esclusivo de l'Estelan es estado prepausado à la salo di fèsto de Mirabèu aquéu divèndre  iue de nouvèmbre.
 
 Piei, prendra plaço, en decèmbre, au Bouis, emé l'assouciacioun Caminan dóu Bouis. Li tres mèmbre de l'Estelan, valènt-à-dire Maleno Ponzo-Sillan, Jan-Louis Ramel, tóuti dous contaire e cantaire, e Jaumeto Ramel, cantairis e musiciano, councebèron l'espetacle ensèn segoun lou tèmo seguènt : ''Conte e cant d'amour''.
 
La serado èro dounc souto lou signe de l'amour emé de cansoun tradiciounalo, de cansoun d'autour óucitan mai tambèn de raconte que prenon racino dins lou cantoun.
 
Lis istòri fuguèron pountualamen resumido pèr d'esplico en francés, «pèr dire ço que se passo dedins» precisè Jan-Louis Ramel.
 
Es dins un decor particulié que semblavo traversa divèrsis epoco, mai sobre e intime, que se gelèron tres espàci sceni vounte cade mèmbre de l'Estelan avié sa plaço. 

Public fourni

Li tèste vouiajavon entre conte, cant, musico e tiatre. Poudèn dire qu'aquéu triò, abitua à la scèno, dins la douçour d'uno vihado, se faguè plasé e faguè plasé au publi vengu empli tóuti li cadiero.
 
Lou publi èro vengu escouta lis aventuro de ''Magali'' dins la cansoun de Mistrau, dóu ''calignaire, de ''la cato blanco'', etc...
 
De l'amour en pouësio i persounage arquetipe de Prouvènço, li mot piquèron l'èr dóu mèmbre, toucant  un auditòri recetiéu, gràci i tres artisto de l'Estelan.
 
Fouguè uno serado-inne cargado de referènci, e adounc, d'óumenage i grands escrivan d'amour.
 
Dins lou meme esperit de rescontre e d'emoucioun partejado, poudès veni is evenimen dóu festenau «Contes et Rencontres» que se debanaran en Droumo prouvençalo e dins la Vaucluso nauto, dóu 9 de nouvèmbre au 22 de decèmbre. 
Il y a un public pour le théâtre d'oc (photo AC)
Il y a un public pour le théâtre d'oc (photo AC)

Lundi 11 Novembre 2013
Amy Cros




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dans l'Aquò d'Aquí de l'été...

Dison que...

Uno marcho di fierta countrariado

AVIGNON. Les Gay Pride sont faites pour que la diversité s’affiche, s’affirme, gaiement et en couleurs. Quittant le chantier de l’Oustau Prouvençau e Occitan de Sault, bientôt inauguré, Raphaël a participé à celle d’Avignon. Hélas ! Tout y a été contraint par des autorités locales qui semblaient vouloir, sans vouloir.

Rafaèl Cuny
Lou darrié dissate, tres de setèmbre, m'anère espaceja dóu coustat de la ciéuta papalo, qu'aviéu ausi que se ié debanavo la proumiero Gay Pride avignounenco, caminado di fierta.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.