Aquò d'Aqui


Lo dire d’Elie Lebre (15)

Comment un paysan provençal du XXème siècle disait son temps, les saisons, le bon sens... dans sa langue de tous les jours. Quinzième semaine…

Ouvrage édité par l'Aeloc
L’agriculteur érudit et curieux Elie Lèbre (Cucuron –  Luberon : 1920-91) par bonheur rencontra l’occitaniste Madeleine Jaquier, et le fruit d’années de collectage nous a permis d’en savoir beaucoup sur la manière vivante et quotidienne de parler provençal.
 
Avec l’aimable autorisation d’Alain Barthelémy-Vigouroux qui a organisé la masse de notes et d’enregistrements issus de ce travail, nous vous en offrons un morceau chaque semaine, en vous recommandant d’acquérir le livre édité par l’Association Pour l’Enseignement de la Langue d’Oc .






Siatz cinquanta dos indispensables

52 contributeurs entre janvier et avril ont ajouté un supplément au prix de leur abonnement au mensuel Aquò d'Aquí, et c'est ainsi depuis deux ans. Leurs dons indispensables permettent à l'ultime magazine d'actualité en langue occitane de faire un pied de nez aux cassandres qui prédisent la mort de la diversité linguistique pour dire le monde.

Cinquantados contributors an portat pèira a Aquò d'Aquí dau tèmps dau darrier trimèstre, que li an aduch precisament 753,5 €uròs. Aquò representa a pauc près la meitat dau còst de l'estampaire per un numerò.







Les articles les plus commentés







            partager partager

Un councous de traducien per licean euroupen


L'Union européenne organise un concours de traduction. Il est destiné aux lycéens et cherche à valoriser la connaissance des langues européennes établies dans d'autres pays de l'Union.



Es deja poussible de si faire marca au councous de traducien que beilejo l’Unien Euroupenco, Juvenes Translatores, qu’es dubert ei jouine licean dei païs de l’UE. Si debanara lou 27 de nouvèmbre, e pèr elei si tratara de tradurre un tèste chausi pèr chasque licean dins uno dei 24 lengo óuficialo de l’Unien.
 
Lou tèmo en 2013 sera « l’annado euroupenco dei ciéutadan, e leis avantàgi que douno aquelo ciéutadineta eis Euroupen, que siegon abitant, estudiant, trabaiaire o elegi…
 
L’an passa èro uno jouino franceso qu’avié gagna lou councous, qu’avié tradu dóu castihan au francés dins un licèu de Peitiéu. 750 licèu d’Euroupo avien participa.

De quatre à 24 langues officielles...mais pas une minoritaire

Un councous de traducien per licean euroupen
En 2013 l’UE coumto uno lengo de mai, lou crouate, mai pas uno souleto lengo minouritàri au dintre deis Estat.
 
Au coumençamen, en 1958, lei lengo de travai èron lou neerlandés, lou francés, l’aleman e l’italian. Pas màncou l’anglés. Eron segur lei lengo deis Estat qu’avien endraia la coustrucien euroupenco, pas mai.
 
A l’ouro d’aro, en generau, es l’anglés, lou francés e l’aleman que servon ei prouceduro à la Coumissien Euroupenco, enterin que lou Parlamen tradué dins tóutei lei lengo que sei sòci demandon.

Lundi 9 Septembre 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí en décembre... c'est le moment où jamais de le sauver !

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.